#39538
bzobzo
Participant

car le féminin s’exprimera fortement par moments durant les séances,
dans les attitudes, dans les gestes, dans les mouvements,
après une fois que la séance est finie, cela s’évanouit complètement, enfin chez moi
mais durant, je ne connais aucun tabous, je n’ai plus aucune frontière,
je me laisse totalement entraîné par le désir,
parfois mes gestes, mes mouvements, mes postures se féminisent fortement

hum, j’ai exagéré ici, je me rends compte
car en fait, je me suis filmé il y a quelques mois
et c’était beaucoup moins marqué que ce que je croyais

c’est assez étonnant d’ailleurs parce qu’on se sent envahi par le féminin,
on sent tous nos gestes, tous nos mouvements, tous nos attitudes, menés par celui-ci,
cependant cela se voit, beaucoup moins que ce que l’on perçoit

je voulais rectifier cela, pour être tout à fait précis
et peut-être moins t’inquiéter

mais en tout cas, tu pourras poser toutes questions ici ou dans un autre fil,
je t’aiderais autant que possible,
c’est une aventure splendide d’exploration de moi-même que je vis,
je peux injecter dans mon quotidien des moments de communion avec mon corps,
des moments d’exaltation et d’incandescence
quand je veux et comme je veux,
cependant jamais à aucun instant, cela s’est banalisé,
toujours à chaque instant le même ravissement, la même sensation de vivre des moments hors du commun,
des moments de complicité inouïe avec mon corps

la sensation de se faire l’amour, est devenu tellement puissante, tellement riche,
tellement gratifiante, tellement épanouissante,
la capacité de colorier à tous les étages instantanément ma chair,
d’avoir une fête multicolore extraordinaire en moi, tout en pendant mon linge ou pelant les patates,
c’est comme de gagner le gros lot à la loterie sexuelle quelque part