#9233
AvatarAdam M.
Maître des clés

@Saturnin : Je pense que notre membre Yo a raison, vous me semblez trop concentré sur l’orgasme. Détendez vous et laissez vous submerger par les sensations, l’orgasme viendra quand vous ne l’attendrez pas.

Pour répondre à votre première question, les contractions sont en effet des contractions assez longues (environ 30 à 50 secondes). L’objectif des contractions volontaires n’est pas de faire bouger l’Aneros mais de mettre la zone anale sous légère tension pour faire démarrer les contractions involontaires qui elles créeront, par boucle de rétroaction, les contractions musculaires involontaires qui vont faire bouger l’Aneros (très peu en fait) pour masser la prostate.

Ne vous prenez pas la tête avec la longueur de votre Aneros, j’ai reussi à avoir des orgasmes prostatiques avec tous les masseurs que j’ai utilisé (et il y en a un paquet je crois 😉 ). Certains sont plus efficaces que d’autres mais le MGX et le Progasm Jr sont de très bon masseurs, il suffit donc de perséverer mais reprenez peut être votre démarche du départ.

Dans le noir, seul, détendez vous pendant 15 à 20 minutes avec l’aneros inséré sans faire aucun mouvement (vous pouvez même vous passer un mp3 de détente par exemple), puis commencer votre session en vous concentrant sur les sensations (et uniquement les sensations) et en essayant de faire démarrer les contactions involontaires. Une fois les contractions involontaires démarrées, laissez votre corps se faire du bien sans recherche l’orgasme. Essayez juste d’entretenir les contractions involontaires et regarder ou les sensations vous portent. Vous serez peut être surpris 😉