15 sujets de 61 à 75 (sur un total de 75)
  • Auteur
    Articles
  • #31335
    Avatareveilletajoie
    Participant

    Salut tout le monde ! Je reviens sur le forum pour me re-motiver ou plutôt me reconnecter
    Retrouver mes souvenirs lointains, et voir aussi avec joie mes compagnons de route (bzo et jieffe entre autres) qui crèvent le plafond.

    Ma prostate n’a pas vécu grand chose depuis ces quelques mois d’absence. Physiquement et mentalement j’ai été beaucoup moins en forme… un épuisement énorme que j’ai enfin fini par accepter et reconnaître.
    J’ai agrandi ma collection de jouets, mais mes différents toys qui ne sont pas conçus pour la prostate m’ont souvent fait perdre du temps. Beaucoup d’excitation à avoir envie de les utiliser, mais pas de résultats tangibles. Et beaucoup de dispersion.

    Je progresse doucement dans l’acceptation que mes premiers orgasmes incroyables étaient un joli cadeau que la Vie me faisait, et pas le fruit de quelque chose qui m’appartient. Une lumière au loin qui m’attire pour reprendre mon bâton de pèlerin, découvrir et partager dans cette voie d’éveil masculin.

    Et la lumière revient. EveilleTaJoie, mon blog, prend forme peu à peu, une audience se construit, j’écris de plus en plus facilement et j’ai eu récemment des retours positifs qui illuminent une journée. Je n’ai plus la patience et l’énergie de me lever tôt pour me préparer, exercer ma prostate, prendre le temps. Je réalise que mon impatience, et mon envie d’orgasme révèlent simplement mon besoin impérieux de m’embraser à nouveau, réchauffer mon âme qui a pris un bon coup de froid. Et ce n’est pas la solution.

    Je me ranime enfin depuis quelques semaines, grâce à l’hypnose érotique. Je trouve dans le lien d’hypnose une plénitude, un apaisement de mon mental agité, un plaisir sexuel doux qui me régénère, et aussi une bonne dose de l’affection qui me manque, et qui joue bien entendu dans mon incapacité à décoller du sol quand je reprends mon aneros. Je me sens plus heureux, plus motivé, je retrouve de l’entrain.

    J’ai préparé un témoignage qu’Adam devrait publier bientôt dans la quatrième partie de son article sur l’hypnose. Je le complète en ajoutant ici que l’orgasme hypnotique est moins exigeant que la pratique prostatique. Pas de préparatifs physiques, juste s’assoir et poser son casque sur les oreilles. Des séances de pur lâcher prise qu’on peut pratiquer pour le seul plaisir de se relaxer, y compris dans des lieux publics. Et d’autres séances plus sexuelles, où l’on se laisse porter par l’histoire, les sensations. Ça me fait énormément de bien, et je pense que ce n’est qu’un début.

    Bref, les choses progressent, et je fais un gros boulot sur moi-même – mes barrières mentales continuent à tomber, mes manques affectifs se dessinent plus nettement. Et quand j’aurai un peu plus fait la paix avec moi-même, je pense que je reviendrai avec vous pour toucher les étoiles.

    Ce conseil servira peut-être à d’autres: n’allez pas chercher dans les orgasmes prostatiques un pansement pour vos manques affectifs. Prenez-en d’abord soin par les bons moyens, et le reste suivra.

    Je vous embrasse, courageux explorateurs !

    #31340
    JieffeJieffe
    Participant

    Bonjour Whattimeislove

    Ça fait plaisir de te revoir dans le coin.
    Je confirme que les baisses de forme sont préjudiciables à la pratique du massage prostatique. Je suis aussi dans une période de turbulences, moins chaotique que la tienne visiblement, ça rend les choses moins faciles. L’incidence sur le plaisir ressenti n’est pas fortement marquée, bien que perceptible. C’est surtout sur l’assiduité que les conséquences se font sentir. Enfin, c’est comme ça que ça se traduit chez moi.
    Ça fait un petit moment que je n’ai pas été faire un tour sur ton blog, je vais y retourner. J’ai beaucoup moins de temps qu’il y a quelques mois….Je suis content de lire que tu es parvenu à te faire un auditoire, tu le mérites par le fruit de ton travail et la qualité de tes articles.

    Ce conseil servira peut-être à d’autres: n’allez pas chercher dans les orgasmes prostatiques un pansement pour vos manques affectifs.

    Hummmm, je suis un peu plus âgé que toi et j’ai peut-être un peu plus d’expérience que toi dans ce domaine étant aussi passé par là il y a quelques années, si ton affirmation n’est pas totalement fausse, elle est à nuancer selon moi. Mais c’est un autre débat, qui pourrait nous mener loin, et chacun est différent, réagit différemment. Tu es dans une période pour un homme dans laquelle je me reconnais, il y a quelques années. Avec l’âge on devient plus philosophe, plus résolu. J’ai été cherché cette affection que je n’ai pas trouvée. Je dirais même que ça a été de pire en pire. Le massage prostatique a été pour moi une béquille, un support. S’il ne résout pas le problème, il est d’une grande aide.
    Enfin pour moi.

    Je te souhaite un excellent cheminement et puisse tes tourments se dissiper.

    #31342
    bzobzo
    Participant

    Bref, les choses progressent, et je fais un gros boulot sur moi-même – mes barrières mentales continuent à tomber, mes manques affectifs se dessinent plus nettement. Et quand j’aurai un peu plus fait la paix avec moi-même, je pense que je reviendrai avec vous pour toucher les étoiles.
    Ce conseil servira peut-être à d’autres: n’allez pas chercher dans les orgasmes prostatiques un pansement pour vos manques affectifs.

    en effet , on peut trouver beaucoup de choses dans le massage prostatique, beaucoup plus qu’on ne l’imaginait,
    que cela peut aller beaucoup plus loin que du plaisir sexuel, des orgasmes à la pelle,
    notre pratique peut être un soutien à bien des égards,
    mais certainement pas un pansement pour des manques affectifs,
    c’est de la confusion de genre si on espérait cela,
    enfin il me semble

    très cher @Whattimeislove, tu sembles en avoir gros sur la patate pour l’instant,
    cela me rappelle que la vie est tellement souvent un ring de boxe,
    une lutte en nous et hors de nous,
    le paradis semble loin de nous

    ma pratique m’offre des moments paradisiaques, des moments
    où je me sens entier, riche, exultant, épanoui
    accordé au noyau de la terre,
    tellement bouillonnant, de lave, de feu
    et en même temps tellement d’un calme minéral,
    des moments d’extase
    et puis cela me fait changer lentement, évoluer, systémiquement

    le problème c’est qu’en face le monde est ce qu’il est,
    il change aussi mais pas dans la bonne direction, enfin pas trop,
    de plus en plus de violence, de plus en plus d’indifférence,
    de moins en moins de chaleur humaine
    et nos proches parfois, qui s’éloignent de nous,
    chacun semble suivre sa course, déterminée par tant de paramètres, parfois tellement aléatoires,
    parfois tellement futiles

    personnellement je me sens comme dans un nid dans ma pratique, elle me tient au chaud,
    elle me tient au chaud dans ma chair, un refuge, une caverne d’Ali Baba,
    mais je ne le demande pas ce qu’elle ne peut pas m’apporter,
    un autre corps apportera peut-être moins de plaisir, moins d’horizons lointains visités,
    moins d’extases
    mais il y aura toujours une chaleur humaine,
    ne fusse qu’une chaleur de la viande vivante,
    une altérité que notre pratique ne peut apporter

    #31533
    Avatareveilletajoie
    Participant

    Salut à tous
    Pratiquer, pratiquer, pratiquer… voici l’essence des choses – le conseil le plus universel que je retire en vous lisant, tous.
    Je me remets à une pratique que je veux plus régulière. J’ai une libido au ras des pâquerettes depuis mon dernier post, et ce matin j’ai retrouvé un temps pour moi dans ma salle de bains.
    Longues caresses lentes, du bout des doigts, sur les bras, le ventre, la poitrine. Peu à peu je deviens plus sensible, la sensation de chatouille reste sur ma peau quelques secondes, comme si elle devenait plus fine. Mes gestes sont moins réfléchis, parfois je monte vers un sein, je ne sais pas si mon trajet va l’effleurer ou le contourner, mais l’excitation et l’anticipation sont là, mon bassin remue, contracte parfois.
    Je prends de l’huile et masse mon périnée lentement, puis mon anus. Ce qui était il y a quelques mois une zone pleinement érogène, avide de toucher et de sensations, est une vraie porte blindée ce matin.
    J’entends la tension, je masse encore et encore sans vouloir passer la porte, trop douloureuse.
    Je finis par caresser mon sexe, je fais durer un peu le plaisir, l’emission de quelques gouttes de liquide seminal m’excite et me remplit de fierté aussi.
    Je finis par ejaculer, je me rince et commence ma journée. La vie reprend autour de moi.
    Je crois que je reviens de loin, et que j’ai besoin de prendre soin de moi en douceur.
    J’ai commandé un purewand, enfin sa copie chinoise… quand je serai plus détendu et disponible, je focaliserai ma pratique sur des massages intérieurs, sans chercher à avoir du plaisir autre que de détendre mes chairs contractées…

    #31560
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    Tu nous disais @whattimeislove le 23 octobre :

    Je reviens sur le forum pour me re-motiver ou plutôt me reconnecter…

    Nous sommes présents pour t’aider même si nos activités / familles ne nous permettent pas d’être présents tous les jours. Je pense que la motivation ne t’ a pas tant manqué. Tu as su maintenir ton site en vie. Ton rythme de publication est bien reparti depuis la fin des vacances.

    la lumière revient. EveilleTaJoie, mon blog, prend forme peu à peu, une audience se construit, j’écris de plus en plus facilement et j’ai eu récemment des retours positifs qui illuminent une journée.

    Je suis heureux de lire que ton expérience de blogueur t’apporte cette satisfaction du travail bien fait.

    l’orgasme hypnotique est moins exigeant que la pratique prostatique. Pas de préparatifs physiques, juste s’assoir et poser son casque sur les oreilles. Des séances de pur lâcher prise qu’on peut pratiquer pour le seul plaisir de se relaxer, y compris dans des lieux publics. Et d’autres séances plus sexuelles, où l’on se laisse porter par l’histoire, les sensations. Ça me fait énormément de bien, et je pense que ce n’est qu’un début.

    Tu confirmes ce que nous pensons, il y a de nombreuses voies qui mènent à la jouissance orgasmique. Il est important d’avoir l’esprit ouvert à l’expérimentation et à la recherche. C’est formidable que tu aies réussi à en trouver une qui t’ouvre la voie de l’orgasme, des orgasmes qui s’enchaînent à volonté. Et tout ça dans des conditions de pratique plus faciles à mettre en œuvre que ce qu’impose le massage prostatique.

    mes barrières mentales continuent à tomber,

    C’est une étape nécessaire pour nombre d’entre nous quelque soit la voie que nous suivons.

    quand j’aurai un peu plus fait la paix avec moi-même, je pense que je reviendrai avec vous pour toucher les étoiles.

    J’espère que le développement de ton blog et tes progrès dans l’expérience hypnotique te permettront très rapidement de vivre ainsi en paix.
    Tu cites le sous-titre du dernier « Lectures sur l’oreiller »

    S’aimer en pleine conscience.

    C’est si vrai qu’on retrouve ce mantra ou ses déclinaisons dans tous les aspects du développement personnel, y compris particulièrement ici. Malheureusement la vie nous prive trop souvent de ce qui devrait être notre source d’énergie et dans ce cas il est souvent difficile de retrouver cette source.

    A très bientôt ici, sur ton blog ou sur Discord. Bon cheminement @whattimeislove.

    #31622
    Avatareveilletajoie
    Participant

    Salut les hommes.
    Je poursuis mes expériences avec un nouveau pseudo puisque je viens de me logger sur NXPL avec mon compte WordPress.
    Je reprends avec plus de discipline, ces derniers jours j’ai massé régulièrement mon périnée et mon anus, ce qui m’a permis de retrouver un certain confort dans le port de mon aneros.
    Ma dernière séance avec le peridise m’a permis de retrouver une ombre de plaisir prostatique, mais surtout, ce qui est une clé, la sensation de me faire l’amour de nouveau.
    Je me suis senti dissocié, entre mes mains qui caressaient de manière intuitive, avec beaucoup plus d’edging, de frôlements, ma peau qui recevait les caresses, mon cœur qui avait envie de donner de l’amour, et qui en recevait, et mon esprit qui voulait du plus vite plus fort alors que mes mains prenaient plaisir à ralentir et à frôler les zones érogènes sans les toucher.

    À bientôt pour plus de news

    WTIL aka Benny de EveilleTaJoie ((quand je vous parlais de dissociation…)

    #31647
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    Tu nous disais le 3 novembre :

    Pratiquer, pratiquer, pratiquer… voici l’essence des choses – le conseil le plus universel que je retire en vous lisant, tous.
    Je me remets à une pratique que je veux plus régulière. 

    Tu confirmes :

    Je reprends avec plus de discipline (… ) Ma dernière séance avec le peridise m’a permis de retrouver une ombre de plaisir prostatique, mais surtout, ce qui est une clé, la sensation de me faire l’amour de nouveau.

    Je suis heureux de lire que tu relances ton moteur. J’espère qu’il va t’emmener aussi loin que tu le souhaites (peut-être même beaucoup plus loin… ).

    Bon cheminement @eveilletajoie.

    #31826
    Avatareveilletajoie
    Participant

    Salut les boys !
    J’ai mis à profit quelques moments ces derniers temps pour faire des essais avec le purewand et ces petites sessions me redonnent espoir. Je sens a nouveau des choses qui vibrent à l’interieur de moi, et le désir d’aller les toucher.
    L’objet est génialement ergonomique, avec une présence forte par son poids, sa densité… sa grande poignée permet des massages très agréables sur la zone du périnée, et le frottement de la petite boule sur la zone anale fait monter beaucoup d’excitation, si bien que la pénétration est facile et plaisante, et donne envie de s’attarder un peu sur les premiers va et vient.
    Une fois à l’interieur, je progresse millimétriquement, et je sens peu à peu des zones où des choses se passent, ça picote, ça fourmille. Je reste alors avec la baguette magique dans la main, faisant de mini mouvements de la main, qui se répercutent en mouvements encore plus légers sur les deux points d’appui en moi.
    C’est très très prometteur et je pense même que l’outil, par sa souplesse d’utilisation, est plus accessible aux débutants que nos fidèles aneros.
    A suivre…

    #31926
    lighteningboltolighteningbolto
    Participant

    @eveilletajoie

    A la lecture de tes derniers posts, il est claire que tu as traversé une période creuse mais ton dernier message est plein d’espoir, on dirait que tu as su reprendre les rennes. Je suis persuadé qu’en continuant à suivre cette voie, les choses iront de mieux en mieux. C’est chouette que ton nouvel outil te permette de vivre ca!

    #32856
    Avatareveilletajoie
    Participant

    Bonjour à tous, et meilleurs vœux (il est encore temps…)
    Je reviens à mes premières amours avec l’helix pour une longue session tout en douceur aujourd’hui (3 bonnes heures de tranquillité)
    Au cœur de ce moment de détente, quelques minutes de grâce. Couché sur le flanc je fais progresser l’aneros en moi avec une douceur infinie (30 secondes a une minute de montée, idem pour la descente). En réalité il ne bouge que de quelques centimètres mais j’ai l’impression qu’il est énorme et que je suis vaste à l’interieur.
    Ce massage tout doux me fait énormément de bien, je sens mon désir mais il n’est pas écrasant, la caresse est bonne et réveille des zones depuis longtemps endormies…
    Et puis la lubrification, comme souvent, se déplace, le tiers arrière (au niveau de l’anus) glisse moins, accroche sur le sphincter… et tout s’arrete
    Bizarrement je suis extrêmement heureux d’avoir retrouvé ce moment de pleine conscience de mes chairs cachées.

    #32900
    lighteningboltolighteningbolto
    Participant

    Content de lire que les choses s’éveille à nouveau en toi @eveilletajoie
    Persévérance, détachement, relaxation et subtilité focalisé sauront rallumer le soleil en toi 😉

    #32904
    AvatarCinevince
    Participant

    Bonjour à tous,

    `Nouveau membre sur NXPL (j’ai enfin osé franchir le pas!), mais de plus en plus intéressé par le sujet lié aux plaisirs prostatiques, j’ai lu avec beaucoup d’attention le traité d’Adam sur l’Aneros.
    Si j’ai bien tout compris, avant de passer aux essais pratiques, il faudrait me procurer un Aneros Hélix… Or, sauf erreur, aucun site ne le propose (du moins sur des sites en €). Je trouve facilement le Hélix Syn (mais Adam semble avoir été très déçu de l’essai) ou alors l’Eupho.
    Quelqu’un aurait il un tuyau ou une adresse pour acheter cette merveille?
    Merci d’avance

    #32905
    Avatareveilletajoie
    Participant

    Salut Cinevince,
    Le Hélix Classic a été remplacé par le Hélix trident que tu peux trouver sur le web, je viens de le voir dispo sur espace plaisir.
    N’hesite pas à faire un peu de veille, t’inscrire sur les sites pour voir si tu peux gratter un code promo… la saint Valentin approchant on devrait avoir des reductions

    #32906
    AvatarCinevince
    Participant

    Merci beaucoup Eveilletajoie!

    Je reviens dès que j’aurai reçu mon Hélix trident!

    #32907
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    Bonjour et bienvenue sur le forum @cinevince.

    L’Aneros Helix est bien toujours en vente, de plus en plus souvent dans sa nouvelle version « Trident » qui remplace l’ancienne « Classic ».

    Nous attendons votre retour avec grand intérêt. En attendant vous pouvez commencer à faire des sessions de préparation sans masseur en travaillant tranquillement sur la relaxation, la respiration et les contractions anales, périnéales et rectales. C’est ce que nous appelons « A-less » ou anerosless dans le forum. N’oubliez pas que pour commencer vous préparez les conditions dans lesquelles vous recevrez votre plaisirmais vous ne le déclenchez pas.

    Bon cheminement @cinevince.

15 sujets de 61 à 75 (sur un total de 75)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.