#10488
TortuegénitaleTortuegénitale
Participant

La peur de progresser, sujet à part entière, que l’on pourrait peut-être développer sur une page en plus. Je fais part de mon message ici pour le moment.

Je pense qu’il est bon pour un débutant d’exprimer ses peurs quant au progrès, afin que la communication avec les plus avancés lui paraisse être dialogue.

Personnellement je crains de ne pas progresser, parfois je ne trouve plus de sensations.

Parfois, au contraire, elles arrivent, mais je ne vais pas au bout, j’abrège la séance, je me contente de savoir que ça peut bel et bien exister.

Je crains enfin de ne pas trouver un jour, comme si je m’étais mis une pression forte pour réussir à … jouïr (quelle situation étrange). Je suis sans doute l’exemple parfait du débutant qui, butant, force les plaisirs.

Ma frustration est forte en ce moment. J’ai eu le droit à des sensations intéressantes durant quelques temps, puis plus grand chose. Les exercices de Kegel me procurait du plaisir avant, plus maintenant. Je souffre d’avoir l’impression d’aller sur le chemin inverse de ceux qui ont réussi, c’est à dire à jamais oublier ce plaisir parceque je n’y suis pas arrivé.

Je diverge.