#10788
nicolas775nicolas775
Participant

Je souhaiterais comprendre quelque chose. J’ai parfaitement intégré l’importance de la relaxation et de la respiration dans le processus. Mais lorsque je commence à capter des sensations agréables, elles sont complètement effacées par les inspirations/expirations abdominales telles que recommandées par le traité de l’aneros -frustrant- Faut-il persévérer dans la décontraction/respiration en attendant que les sensations agréables S’intensifient d’elles-mêmes? Faut-il au contraire se concentrer sur ces ressentis en tentant de les développer? Personnellement, j’ai du mal à me agir simultanément sur ces deux aspects. Quelqu’un peut-il m’éclairer?
Andraneros, je vous remercie de vos conseils car c’est un fait qu’après un épisode aussi inattendu, j’ai un temps perdu et le contrôle sur mon désir et la maîtrise de ma relation à ce nouvel ami intime. En bref, je suis un peu déstabilisé comme celui qui vient de rencontrer une maîtresse qui veut prendre l’ascendant sur l’épouse légitime et même sur le quotidien. A cet égard, les points 1-2 et 3 de votre réponse sont tout à fait de circonstance. j’ai donc fait une pause et à repris le cours des choses en main, mais cela n’est pas facile: 1- j’ai l’impression d’avoir réveillé quelque chose qui se manifeste n’importe quand: assis au volant (plutôt pas mal dans les embouteillages), dans fauteuil (ça peut être gênant si on est pas seul), et même en pleine réunion professionnelle (ça, c’est franchement ennuyeux). 2- J’entrevoie la pertinence des questions déjà soulevées par ceux qui ne vivent pas seul. Je constate que ce petit morceau de plastique est loin d’être anodin.