#10934
AndranerosAndraneros
Modérateur

J’ai les plus grandes difficultés à entrer dans cette discussion. Je commence à peine à découvrir, je devrais dire à ressentir dans mon être, la notion d’énergie sexuelle.

Jusqu’à récemment je ressentais le désir qui induisait certaines formes de tensions et de focalisations physiques et psychologiques. Je vivais l’orgasme comme un instant où la perte de contrôle se traduisait immédiatement par l’apaisement du corps et de l’esprit qui n’avaient plus envie de rien (la satisfaction au sens étymologique). Cette succession, tension, qui induit des blocages, et apaisement, qui induit la fin du processus, ne laissait pas de place au ressenti d’une circulation d’énergie qui induit fluidité et durée.

Je connaissais cette notion par diverses lectures mais elle restait vide et purement théorique. Les vagues de plaisir apportées par mes sessions avec l’Aneros m’ont fait entrer dans ce nouveau monde. Je vis désormais le déplacement de cette énergie le long de ma colonne vertébrale. Cette expérience rend concrète cette notion. L’orgasme qui dure et qui se répète sans aucune perte d’intensité me trouble encore. Je me sens submergé, à ces moments, par tant d’énergie que je ressens comme une peur de me noyer.

J’ai donc encore un très long apprentissage à faire pour me familiariser avec cette forme d’énergie corporelle, pour la canaliser, pour la localiser. Je suis loin de différencier la source de mes orgasmes, comme je suis loin de faire circuler à volonté cette énergie. Je suis entré dans un autre monde. Il me reste à l’explorer.