#11292
HyménéeHyménée
Participant

Bonsoir,

Et bien moi désormais, c’est celle de la femme en missionnaire ! 😀

C’est très étrange à vivre, car c’est venu tout seul, petit à petit, sans crier gare : auparavant, la position pratiquée était celle de Modjo. Mais sous la stimulation du Vice, j’arrive à un premier plateau orgasmique, où naturellement, le lacher prise total que les orgasmes occasionnent, amène mes jambes à se recroqueviller, mettant tout mon poids sur le dos. C’est assez génial, car cela libère le bassin et permet l’ondulation de la colonne vertébrale.

Là, je n’ai plus qu’à m’ouvrir (tout : l’esprit, les jambes, les bras, la poitrine, le crâne), ne penser à rien, et laisser l’amant m’assaillir. Exactement comme ma compagne dans la même situation : le bassin se gorge de sang, et les orgasmes partent dans tous les sens. C’est à hurler de plaisir. Y’a rien à faire d’autre que de laisser le champs libre à l’amant en plastique et laisser les contractions involontaires faire leur oeuvre.

Ouah ! Allez-y, c’est extra ! Moi, j’y retourne !

Pour y parvenir, un seul chemin : il faut le désirer ardemment.

Désir, Ô mon désir, où me mènes-tu ?