#13736
AndranerosAndraneros
Modérateur

Je suis obligé de corriger ce que j’ai écrit hier ; votre cheminement ne se fait pas sur une autoroute mais sur une route touristique qui vous offre ses merveilles à découvrir à chaque étape.

L’apnée qui vous limite dans votre plaisir ou vous ferme l’accès à des orgasmes encore plus intenses me paraît être une réaction de protection tout à fait normale de la part de votre corps. Chaque fois que vous affrontez une sensation de froid (baignade), de chaud (douche mal réglée) ou un choc violent (chute ou autres accidents) ou chaque fois que vous faites un effort physique très intense vous vous mettez instinctivement en apnée (comme les pilotes automobiles en virage dans une competition). Dans certains sports de force il faut même apprendre à respirer pendant l’effort.

Votre expérience est seulement une réaction de défense de votre organisme face à l’intensité de votre plaisir. J’ai connu et je connais encore cette réaction. Votre apprentissage de la relaxation vous aidera à vous relâcher encore plus à ces moments cruciaux.
Plus intellectuellement efforcez-vous d’avoir profondémment envie de recevoir votre plaisir quand votre session commence. Un moyen de progresser sur ce point est de demander à votre femme de vous donner du plaisir en restant totalement passif, exclusivement concentré sur votre ressenti, le plus détendu possible, sans rien faire, ni savoir ce qu’elle fera dans la seconde qui suit. Profitez de l’évolution de vos relations intimes causées par les effets de l’Aneros pour vous engager dans cette voie.

A ce point de votre cheminement, tant que vos vies familiales, sociales et professionnelles ne sont pas perturbées et mises en danger par vos sessions, écoutez votre corps et avec l’accord de votre femme plongez dans la jouissance chaque fois qu’il vous le demande. Je suis persuadé que vous saurez insérer ces expériences orgasmiques dans votre vie quotidienne.

Bon cheminement @BruceWayne