#16415
luckylucky
Participant

Bonjour tous,

Des nouvelles de l’après !!!!

Les aneros ne me font plus grand chose ! L’évolution de mon organisme est allé dans le sens de la féminité.
Par mon expérience de l’orgasme prostatique, j’ai réveillé mon corps et sa sensibilité que je ressens comme féminine. Je vis des sensations étonnantes. C’est comme si mon corps en son entier était devenu une immense zone érogène. Là où avant cela chatouillait, désormais ça conduit à des orgasmes, avec des zones particulièrement sensibles, comme les tétons, certaines zones du sexe , l’intérieur des cuisses….
Du coup j’ai passé un peu de temps à sensibiliser encore plus ce qui m’apparaissait comme important, les tétons. Important parce que très proche de la féminité. Je les ai donc travaillés avec des suceurs. Le résultat est qu’ils sont devenus encore plus sensibles et plus imposants, et je les porte avec une certaine fierté même si pour le reste du monde, ils passent plutôt inaperçus (enfin, pas tant que ça). Sur la plage, je m’aperçois que les gens scrutent les gens.
Mon anus aussi s’est réveillé et j’ai de plus en plus envie d’être prise, et le tempo et un godemichet réaliste 4/17 m’envoient au 7ème ciel, c’est de l’ordre d’une session par semaine.

Les orgasmes que je ressens sont très variés et se suivent dans des ordres aléatoires. Tous les jours, j’ai des orgasmes. Il suffit désormais que je m’étende et que je me décontracte pour obtenir des super 0. Les super 0 se dédoublent ensuite soit de dry 0 soit de p wave mais plus puissants.
En me caressant les tétons, j’arrive à obtenir des orgasmes supérieurs de type super 0 interne où on se retrouve plié en 2 comme si l’estomac et tout le reste se retournaient.
Et quand je me fais prendre par les jouets anaux, c’est plus spécifiquement des orgasmes anaux qui me conduisent à l’extase.
Je n’ai encore jamais obtenu de décharge éjaculatoire sans l’aide d’une caresse sur mon sexe et quand j’en obtiens une, c’est toujours entre 2 orgasmes prostatiques de type dry 0 et super 0.

En conclusion : au bout de 5 mois à partir du réveil de ma prostate, je vis des orgasmes journaliers en nombre, ce qui me fait dire que mon état naturel est orgasmique, sans aucun matériel et avec des envies folles d’être prise que je satisfait plus ou moins.
Finalement, c’est ma vie qui s’est modifiée. Je suis plus ouvert à mon corps, aux sensations, aux émotions….je ressens plus fort toute chose tel le vent, l’eau, le soleil… par contre ce que je plaçais au summum soit la pensée, l’intelligence, ne m’apparait plus que comme secondaire. L’important, c’est d’avoir un corps et le vivre avec bonheur.

A bientôt
Lucky