#16417
luckylucky
Participant

Bonsoir Hyménée,

Mais comment arrivez-vous à concilier ce nouvel état avec votre vie quotidienne, votre travail, vos occupations, les vicissitudes de la vie ?

En réalité, il n’y a pas grand chose de changer mais tout est différent pour moi, mais la réalité est toujours là ! Je ressens du plaisir pratiquement en permanence mais il n’atteint pas l’orgasme tant que je suis concentré. Ce qui suppose que je suis tout le temps concentré et c’est fatigant. Parfois, à force, j’ai mal au bas du ventre, je deviens un peu irascible. Je repère pas toujours que c’est cela qui me travaille. Je m’en rends compte quand je peux m’isoler et m’étendre un peu et que les orgasmes se déclenchent et m’enlèvent le poids de la tension du jour.
Ben sinon, il faut faut faire face à la réalité, aux autres et en plus je travaille dans le domaine social et éducatif, du coup, les autres sont là tout le temps… Mais d’un autre côté, j’ai l’impression quelque fois et même dès que possible de pouvoir me détacher de ce qui m’entoure, d’être sur mon nuage tout en écoutant tout ce qui se passe autour de moi et en ayant pourtant les réponses adéquates.

Sinon, arrivez-vous à détecter autour de vous des âmes dans le même état d’être que le vôtre ? Autrement dit, avez-vous développé un potentiel perceptif pour « reconnaitre » une ou un semblable ? Voyez-vous des « signes » ou comportements chez les autres vous permettant d’être ouvert à ceux qui comprennent et fermé aux autres ?

Non, je ne perçois pas ceux qui pourraient vivre des choses semblables. par contre, c’est comme si j’avais acquis, grâce à mes nouvelles capacités sensorielles, la possibilité de repérer immédiatement ceux ou celles qui sont ouverts aux sensations, au corps. Mais je ne peux pas savoir si c’est conscient ou inconscient. Je veux dire que si je devais approcher quelqu’un parce que j’aurais trouvé qu’il est ouvert, je le ferais avec beaucoup de prudence ne pouvant être sûr qu’il le sache lui-même. Il me semble pouvoir repérer ceux qui se mentent aussi.
Ensuite, comme tout le monde, avec plus ou moins de bonheur, j’arrive à distinguer ceux qui ont un esprit ouvert de ceux qui l’ont fermé, mais ça …… Ca n’est pas nouveau !

… le ton super-héroïque que vous employez …
Je ne sais pas ce que vous voulez dire par le ton super-héroïque ! Mais c’est mon ton ! Je crois que je suis fier de mon état, fier d’avoir trouvé ce qui me satisfait sexuellement, je le revendique, je le vis et j’ai envie que cet état soit mien. Et en même temps je me sens vulnérable. Je ne me suis jamais senti aussi vulnérable à vrai dire. J’ai l’impression d’être ouverte.

… bulle de savon ...

Les découvertes que j’ai faites se sont prolongées dans mon corps et pas seulement en imagination. Mon visage a changé un peu, mes tétons sont plus présents, mon allure a changé. Je sens bien que je suis plus maniéré qu’avant aussi. Il y a des conséquences dans mon comportement et bien que ce soit des détails, je sais aussi qu’ils se remarquent un peu. Les autres les voient, s’étonnent, ne disent rien ou disent des choses plutôt amusantes en général …
Il est évident que pour moi ce n’est pas une bulle de savon, c’est concret parce que ça touche au réel et à mon corps. Enfin, je le vis ! Au bout de presque 60 ans de recherches, je trouve que c’est reposant. Je ne suis plus obligé de chercher.

A bientôt
Lucky