#16465
HyménéeHyménée
Participant

« J’ai eu l’impression d’être transpercé par l’intensité de ce que j’ai ressenti au point de crier sans contrôle à chaque contraction orgasmique. »

C’est tout à fait ça. 🙂 D’où l’impression que c’est le féminin intérieur qui s’exprime enfin.

Ce n’est qu’une fausse impression. Il faut y croire un temps, ne pas en avoir peur, le vivre pleinement. A un moment, cela cesse. Autant en profiter quand on en est rempli.