#17234
luckylucky
Participant

Bonjour Hector et tout le monde,

Depuis la découverte du potentiel orgasmique de mon Etre, j’ai du mal aussi à m’y retrouver.
Concernant les catégories habituelles d’orientation sexuelle ( hétéro, homo…), j’ai eu l’impression que ça ne me concernait plus, cependant j’ai toujours été attiré par les femmes et je le suis toujours.
Alors je dois être hétéro ! Mais si un homme me plaît, je ne pense pas que je resterai longtemps hétéro… Je suis une créature offerte au divin phallus et qui peut le représenter.
Avec une femme, j’aimerais que l’on soit tous deux comme sur un bateau ivre, entraînées par les abysses des orgasmes de nos corps et offertes à ce vit sacré.
La gestion de ce nouvel Etre est délicate. Chacun doit trouver son chemin.
Moi, pour exemple, je freine mes possibilités d’orgasmes. Je me suis aperçu que les orgasmes prostatiques étaient moins intenses si j’avais eu un orgasme génital auparavant et très faibles si j’avais eu des orgasmes anaux précédemment. Alors, je règle un certain équilibre entre tout ça, comme je peux. Et ça marche, vaille que vaille. Je sens le besoin des orgasmes génitaux ou anaux pour régler mon corps. J’ai mis ça en rapport avec la production de la liqueur séminale prostatique : il faut qu’elle s’évacue !
Bonne recherche d’équilibre, Hector.
Lucky