#17351
AvatarPapy6748
Participant

Ma dernière séance m’a apporté une intensité de plaisir que je ne pensais pas connaître avant plusieurs semaines ou mois compte tenu de mon expérience jusqu’à hier soir. En effet j’ai pu dépasser les meilleurs résultats que j’avais atteints depuis quelques jours mais avec deux différences qui changent toutes les perspectives de mon cheminement.

Encouragé par mes derniers progrès je me suis lancé dans une séance active en me couchant au lieu de m’endormir et d’attendre que mon masseur me réveille… Les sensations anales et périnéale sont apparues quasiment tout de suite. Je n’ai eu qu’à me détendre et à me concentrer sur elles pour qu’elles deviennent beaucoup plus nettes et bien mieux localisées. Quand je sentais que je les perdais (respiration bloquée, tension musculaire qui revenait…) je n’avais qu’à penser à me relâcher, à me reconcentrer pour les retrouver et les développer. J’avais l’impression d’avoir une forme de contrôle sur ma séance. Chaque sensation était bien mieux perçue et bien mieux reconnue.

En plus ce qui ne m’apparaissait jusqu’à maintenant que comme les éléments d’un plaisir morcelé, qui m’apportaient quand même de plus en plus de jouissance, a pris la forme de véritables montées d’orgasme avec des vagues de plaisir qui me donnaient l’impression de s’appuyer les unes sur les autres et qui m’ont enfin conduit à de vrais sommets d’où je redescendais pour remonter en me relâchant de plus en plus et en travaillant mes contractions anales tout en finesse. Alors que les éléments de ma séance étaient les mêmes que ceux de mes dernières séances, l’impression d’ensemble a été très différente et plus gratifiante.

En relisant mes mes messages précédents je me demande comment j’ai pu décrire tant de plaisir et de satisfaction alors que, comme je le sais maintenant, c’était nettement moins intense et moins profond que ce que je viens de vivre. Est-ce que je me suis menti à moi-même ou est-ce qu’il y a vraiment tant de jouissance que je ne peux pas l’imaginer au cours de ma progression ? ( Avec beaucoup plus d’expérience que moi le lecteur cité par Adam dans Mon expérience de l’orgasme prostatique au bout de 2 ans semble donner la réponse

En effet, les sensations apportées par ce petit jouet ne sont allées que crescendo au point de penser à chaque fois (ou presque) à une amélioration presque incroyable du ressenti.