#17556
AvatarLerris
Participant

Votre expérience anale antérieure et vos capacités à vous laisser aller dans la relaxation, malgré les contraintes de votre environnement, vous ont permis d’avancer très vite dans la découverte de cette forme de jouissance. Je suis particulièrement heureux de votre approche et encore plus de vos résultats. Je vous souhaite de poursuivre votre cheminement encore longtemps pour toujours plus de jouissance.

Moi aussi je suis heureux. Et je vous remercie de m’avoir offert toutes vos réponses, rapides, précises et pleines du bon sens qu’apporte l’expérience.

Comme le dit votre citation, il y a comme un avant et un après… Depuis, que j’ai déclenché ces orgasmes avec l’Aneros, mon corps semble constamment être prêt. A moins d’être complètement absorbé dans autre chose, je sens les contractions involontaires, toute la journée. C’est presque effrayant, comme si moi et mon corps étions vraiment deux personnes différentes cohabitants. Il suffit que je m’allonge ou m’asseye, que je me relaxe, et des vagues de plaisirs montent… Comme le dit le titre du sujet : « c’est une expérience déroutante », mais plaisante ! 😀

Comment votre moitié a-t-elle accueillie votre toute nouvelle sensibilité orgasmique ? Avez-vous pu à cette occasion ( après avoir repris votre souffle…) discuter avec elle des changements qui s’opèrent en vous et de ce qu’ils vont apporter à votre relation ?

Je crois que ça lui a plu et elle m’a demandé ce que ça me faisait, ce que je ressentais. Donc on en a discuté brièvement. Je lui avais un peu parlé précédemment des sensations, des contractions involontaires dans la journée etc. Je crois qu’elle s’est demandée, comme moi, si c’était bien normal que je sois si sensible à présent. Car, il suffit d’un frôlement pour provoquer un spasme…
(D’ailleurs, est-ce que cela vous est arrivé ? A vous ou à d’autres ? Est-ce que que cela va continuer cette sensibilité, ces contractions constante dans la journée ? J’ai toujours l’impression que cela peut disparaitre du jour au lendemain…)

Par contre, s’est un peu tôt pour parler de ce que cela pourrait nous apporter dans notre relation. Je ne suis même pas sûr que ce genre de conversation se fasse. C’est plus quelque chose de passif, si changement il y a, cela se fera tout seul. Il faut laisser le temps au temps comme on dit. C’est comme pour l’orgasme prostatique, mieux vaut laisser les choses se faire d’elles-même… 😀 Ça va devenir une philosophie de vie lol

Edit : J’ai encore quelques questions sur le sujet.
Premièrement, je me demandais comme se passe la rééducation de la prostate suite à une opération. Cela peut se faire avec l’Aneros ? Je ne demande pas vraiment pour moi, mais je connais des personnes qui ont eu ou vont avoir ce genre d’opération et je suis curieux. Est-il possible, grâce à cela, d’atteindre les mêmes sensations orgasmiques même après une telle opération ?

Deuxièmement, existe-t-il un sextoy du même genre que l’Aneros mais pour femme ? Ce que je veux dire c’est, en existe-t-il un qui permet à la femme d’explorer son corps d’une façon similaire, de faire naître des sensations nouvelles ? Les boules de Geisha, par exemple, peuvent-elles avoir cette fonction ?

Merci d’avance !