#17621
nikosnikos
Participant

Oui vous avez raison @Andraneros. La séance d’hier soir était extraordinaire.

Je l’ai débutée juste dans le but de me détendre après une longue journée. Je ne cherchais que relaxation et caresses avant d’aller dormir paisiblement.

Mais dès l’insertion, mon corps a aussitôt pris le contrôle. Je n’ai rien fait d’autre que me détendre et respirer profondément. Je n’ai cherché à faire aucune contraction. Les sphincters et PC ont été pris de spasmes, de petites contractions rapides, nerveuses, incontrôlables qui appuyaient sur ma noix, la faisaient vibrer et l’ont très vite rendue électrique. Mon corps avait envie de moi et j’avais tout autant envie de lui. Tels deux amants fougueux commençant à se déshabiller fievreusement sur le seuil de la porte et incapables d’arriver jusqu’au lit, au canapé, à la table du salon ni même de ramper jusqu’au tapis. L’hélix m’a pris sauvagement contre la porte, j’ai aimé sa fougue et me suis laissé faire.

Rapidement je me suis retrouvé baigner dans un état de plaisir continu et diffus. Plusieurs P-waves sont venues moduler cet état de plaisir. Cela a duré 30-45 minutes. Je ne faisais rien d’autre que me détendre pour entretenir cet état, et effleurer les différentes zones érogènes de mon corps ce qui avait pour effet de favoriser la montée de la P-wave suivante.

Extraordinaire. Et ce n’est qu’un début: le niveau de plaisir est resté modéré, quoi que la concentration en endorphines dans le sang ait clairement augmenté.