#17663
AndranerosAndraneros
Modérateur

Avant d’acheter l’Aneros, j’avais lu que toucher le pénis désactivait complètement les sensations de la prostate.

De mon côté je n’ai pas lu cela mais plutôt le conseil prodigué aux débutants de séparer autant que possible la stimulation du pénis de celle de la prostate pour faciliter l’accès aux sensations prostatiques et aux orgasmes sans éjaculation. Les pratiquants plus avancés dans leur cheminement peuvent associer la stimulation du pénis et celle de la prostate pour leur plus grand plaisir. C’est rtès exactement ce que @Hector nous disait le 9 décembre :

Je ne sais plus si je l’ai évoqué ailleurs ou non, mais, une pratique à contre sens de ce qui est dit sur le forum, dans le traité, est de se masturber avec l’anéros en place. Pour moi, cela m’a permis à un moment de me faire prendre conscience de ma prostate et de son action. Alors il faut faire monter le plaisir doucement, faire attention à ne pas atteindre le point de non retour (qui pour moi au début était très proche voir avant le moment ou je sentais la prostate entrer en action).
séances de masturbation récente ou j’ai l’impression d’arriver à faire migrers le plaisir du pénis vers la prostate

Vous commencez à ressentir les effets secondaires que produit le cheminement vers l’orgasme prostatique. Si vous ressentez le besoin d’élargir vos sensations anales n’hésitez pas si ces exppériences vous permettent d’accroitre votre sensibilité. Attention j’ai lu que le plug Njoy 2.0 est vraiment gros ; si vous n’avez pas l’habitude limitez peut-être vos ambitions au Large. L’expérience des petits Peridise ou du Tempo apporte beaucoup de sensations aussi.

Bon cheminement @Lerris.