#19702
AvatarLerris
Participant

Bonjour,
Merci pour les liens, j’en avais déjà lu une partie, et j’ai parcouru les autres.

Cependant, une des interventions m’a frappée :

j’ai 40 ans et moi aussi j’ai voulu accéder à l’orgasme prostatique… Apres avoir essayer quelques sessions avec l’anéros sans réel succès je dois dire… J’ai commencé à prendre conscience de mon corps et déclencher des orgasmes sur commande… Certains dirons que c’est le rêve, mais c’est aussi une véritable aliénation…

Une boulimie OP mêler à des masturbations classiques ( utiles pour clore définitivement le besoin de recommencer quelques minutes plus tard ) m’ont amener à avoir des problèmes dont je ne suis toujours pas sorti, bien que les choses aillent bien mieux déjà ( voilà plus de six mois )
Maux de testicules, dysurie, pesanteur dans le rectum… Et ses spasmes qui n’arrêtent pas…
Pendant plusieurs heures par jour mon pénis se rétracte car les muscles pelviens travaillent encore inconsciemment…
Pour faire court : Visite chez l’urologue, échographie de la prostate ( ras ), IRM pelviens ( ras)
Au plus fort de mon problème, je ne pouvais même plus contracter mes muscles tellement ils étaient douloureux…
Plus d’érection sans sollicitation manuel ( toujours pas revenu ça ) et chaque fois qu’un désir sexuel apparaissait, au lieu d’avoir une érection mon esprit s’ouvrait sur la voie de ses fameux OP…

Ce genre de retour d’expérience m’inquiète car je ne voudrais vraiment pas qu’il m’arrive la même chose. Surtout que je ressens cette sorte de boulimie.

Alors, ces jours-ci, j’ai un peu calmé le jeu. Le moment s’y prête car j’ai une petite baisse de libido et des sensations prostatiques. Il faut dire que les quelques jours précédents, comme je l’avais dit, j’ai eu pas mal de sensations. Ça m’a sans doute un peu épuisé. D’ailleurs, ça s’est terminé sur une magnifique relation avec ma compagne, pendant laquelle j’ai failli m’évanouir tellement les sensations étaient puissantes. Le lendemain, je pense que ma prostate était fatiguée, donc repos.