#20518
Avatarnydor01
Participant

@matou8313

Pour rebondir sur un de tes commentaires,
j’ai dû mal à bien comprendre comment il peut y avoir des orgasmes prostatiques avec éjaculations et sans éjaculations. Est-ce que c’est une question de technique ? Une affaire de contractions, les unes provoquant une pression engendrant une éjaculation, les autres provoquant davantage un effet de diffusion distinct du réflexe éjaculatoire ?
Un question d’interprétation du cerveau ? Là, c’est plus difficile à saisir pour moi…