#20634
AndranerosAndraneros
Modérateur

Je pense que j’attends trop de ces approches, et à la prochaine j’essaierai de faire abstraction de cette attente. Si vous avez des conseils à ce sujet je suis aussi preneur.

Votre envie de jouir, @Aure51800, est bien humaine et tout à fait normale, même si la nature de la phase d’apprentissage pour ceux qui n’accèdent pas spontanément à l’orgasme de la prostate demande de prendre du recul, de renoncer au plaisir rapide et automatique, le temps d’ouvrir, de construire une nouvelle voie vers une nouvelle forme de jouissance. Engagez vos sessions sans en attendre ni orgasme, ni progrès spectaculaire, ni même la répétition de ce que vous auriez déjà pu vivre. Votre cheminement ne sera pas linéaire.

(* Ces phrases s’appliquent aussi au plaisir de votre copine… )
Considérez chaque session comme un moment que vous consacrez à votre développement personnel, comme un moment où vous vous mettez à l’écoute de votre corps sans savoir à l’avance ce qu’il a à vous dire.* Pour cela plus vous sentez le plaisir monter en vous, plus vous devez vous relâcher, vous enfoncez dans la détente, vous abandonnez et lâchez prise.* Engagez chaque session non avec l’objectif de jouir, mais au contraire avec l’objectif de créer les conditions qui vont vous ouvrir à une nouvelle forme de plaisir.

Complétez votre apprentissage, en dehors de vos sessions, en pratiquant des exercices de Kegel pour renforcer la tonicité et le contrôle de votre anus et de votre périnée*. Si nécessaire apprenez aussi, en dehors de vos sessions, comment vous détendre et comment pratiquer la respiration abdominale.* Pour améliorer votre concentration et faciliter votre relâchement et votre abandon n’hésitez pas à expérimenter l’utilisation de supports vidéo ou audio.

Il n’existe ni méthode, ni exercice, ni secret dont la simple application garantirait l’accès immédiat et automatique à la jouissance prostatique. Chaque cheminement vers le Super O’ est unique.

L’autre point c’est que ma copine en voulait un vibrant, le but étant de pimenter la routine à la base, mais j’ai fait mes sessions seul suite à un premier échec à 2, et afin de mieux me mettre en condition.

Vous comprenez certainement bien maintenant pourquoi votre première expérience à deux fut un échec.
Votre copine est donc au courant de votre expérience. C’est formidable car elle va pouvoir vous encourager et surtout vous accorder le temps dont vous avez besoin pour vos séances de méditation prostatique. Si elle peut accéder à la lecture de notre forum, elle découvrira aussi tout ce que votre relation peut gagner en complicité, en intimité et en intensité au fur et à mesure de vos progrès.

Bon cheminement @Aure51800.