#21120
fideliofidelio
Participant

si tu acceptes que cette nouvelle forme de jouissance ne se localise pas là où tu l’attends et ne t’apporte pas la chute de tension, le soulagement, la libération de tes orgasmes traditionnels, tu vivras ces moments de façon très différente.


@andraneros
en écrivant je pressentais un peu la réponse que tu m’as apportée. J’ai eu effectivement ces sensations à la fois superbes et frustrantes. Superbes parce que très supérieures à un orgasme pénien classique, mais aussi dérangeantes parce que justement il n’y a pas de libération, pas de soulagement. C’est une tension sexuelle forte, un comble d’excitation; un peu comme si j’isolais les deux secondes avant d’éjaculer et que je les faisais tourner en boucle indéfiniment, avec même une montée en intensité.
Du coup la suggestion que tu me fais, de considérer ce moment différemment, de surfer dessus et d’admettre qu’il n’y a pas de soulagement mais une vague en continu va me permettre d’approfondir mon ressenti, c’est sûr.

Tu prends conscience des muscles qui commencent à se contracter pour ralentir cette contraction. Peu à peu au fil des sessions tu constates que tu te contractes de plus en plus tard, de moins en moins ce qui ouvre la porte à la progression de ton plaisir et te fait basculer dans un nouveau monde.

je vais essayer de faire ça !