#21253
aneveilaneveil
Participant

Bonjour Fidelio et merci de me rassurer !
Je commence à prendre du recul et je crois y voir plus clair…
Comme cette histoire de perte d’érection me minait pas mal et la semaine dernière après m’être renseigné j’ai vite été acheter un acide-aminé : L-Argiline réputé efficace pour les problèmes d’érection ainsi que des cachets de Zinc éviter les problèmes de prostate.
(que je vais continuer à prendre)
Est-ce un effet réel ou placébo ? Toujours est-il que de très bonne érections sont revenues très rapidement.
Le bouleversement récent de ma vie sexuelle et de ma vie de couple a créé à la fois une excitation très agréable mais aussi un stress évident (et peut être même un dérèglement hormonal ou physiologique ?), je dors assez peu, je me réveille la nuit et reste longtemps sans dormir.
Cela à très sûrement créé une fatigue nerveuse peu propice à de bonne érections comme à une détente nécessaire
pour appréhender un plaisir prostatique.
Je ressens actuellement un grand besoin de me recentrer par des respirations, de la méditation, mais pour avoir dans le passé connu des séances d’hypnose, j’aimerai en reprendre quelques unes, ou bien me procurer de bons CD (si cela existe), car je suis incapable de me mettre moi même dans un état aussi profond.
J’avais gardé à l’idée qu’il était possible de maintenir une érection avec un Aneros lors d’un rapport sexuel,
mais en relisant « Le couple et l’Aneros » il est bien précisé qu’une érection est beaucoup plus dure à garder dans ces conditions.
Je pense aussi qu’une très (trop) grande stimulation de ma prostate a engendré une impuissance temporaire, mais que j’ai surtout, par mon anxiété largement contribué à prolonger cette absence d’érection.
J’ai repris contact (en douceur) 20 minutes ce matin avec mon Anereos, ma prostate était moins réveillée que les dernières cessions, mais j’ai tout de même eu de très bonnes sensations et environ 5 à 10 minutes plus trad après avoir arrêté, une bonne érection redevenait alors possible.
A présent je sais que je dois chercher de la sérénité et reparler de mes cessions avec l’Aneros avec ma femme,
la tenir au courant de mes explorations, voir pratique devant et avec elle, car il m’est assez assez désagréable d’avoir l’impression de pratiquer « en cachette »…

Merci encore pour votre aide !