#21383
fideliofidelio
Participant


@andraneros

Etes-vous à ce point bouleversé par l’intensité de la jouissance dans laquelle vous semblez désormais plonger à volonté que vos sages résolutions aient volé en éclat avant même que vous ne commenciez à les appliquer ?

hehe ! Oui, je plaide coupable votre Honneur ! 🙂 Mais j’avoue que c’était un peu spécial. J’ai senti que quelque chose de hors norme pour moi était en train de se passer et j’ai voulu explorer mes sensations, les reproduire, les affiner. Et je dois admettre aussi que j’étais très étonné (et ravi) de sentir que je conservais mon énergie pendant ces trois jours orgasmiques incroyables. C’était grisant.
J’ai calmé le jeu exprès en finissant la dernière journée par un super T, pour que toute cette énergie retombe. Depuis je suis retourné à mes bonnes résolutions, et je vais attendre que mon corps soit de nouveau en mesure de recevoir ces orgasmes; et cette fois aussi je pratiquerai dans le cadre d’une vraie séance, allongé, avec un aneros. Mais tu as raison, je cherche à faire en sorte que ces orgasmes prostatiques soient des récompenses (dans le cadre d’une grosse semaine de boulot par exemple), et non plus une addiction comme ça était devenu pour moi à un moment donné. De toute façon, l’intensité de l’expérience est vraiment différente, il n’y a plus cette frustration d’être à deux doigts d’un truc incroyable qui ne veut pas s’enclencher. Là j’y suis et je suis comblé.