#21952
AvatarPapy6748
Participant

Les craintes exprimées dans les posts qui précèdent sont légitimes. Il n’en reste pas moins que la prévention est tout aussi légitime.

L’idéologie du risque zéro et une application dogmatique de la notion de santé publique en France conduit à surévaluer tous les risques potentiels et donc à opérer des patients avant que cela ne soit strictement nécessaire. Cette dérive ne doit pas pour autant nous empêcher de surveiller notre santé et les biopsies bien faites sont utiles.

Pour vous rassurer @aneveil, si c’est encore possible, j’ai subi une biopsie il y a quelques temps et je n’en suis ni mort ni sorti invalide. L’examen a été fait en ambulatoire sous anesthésie. J’ai eu quelques traces de sang dans mes urines pendant 2 ou 3 jours comme le médecin me l’avait dit. J’ai eu la zone prostatique sensible pendant quelques temps. J’ai attendu 2 bonnes semaines avant de faire un essai de session (le médecin m’avait dit d’attendre 3 semaines 1 mois avant de reprendre une activité sexuelle).

Tout s’est passé en douceur sans douleur anormale. La vie a repris son cours et je n’ai rien perdu ni rien gagné dans ma quête au Super O. A l’époque j’étais à des années lumière de votre niveau de sensibilité prostatique. Vu les fantastiques progrès que vous avez faits récemment, cet examen qui est inconfortable ne devrait pas avoir de conséquences fâcheuses, indépendamment bien sûr des informations médicales qu’il apportera.

Je vous souhaite du courage et surtout de bonnes nouvelles de votre santé.