#21991
matou8313matou8313
Participant

Pour en revenir au sujet initial , je développe mes tétons avec soit des pompes à tétons à vis de démonia soit avec des seringues bricolées , coupées vers le bec à aiguille . On place la partie servant à l’appui des doigts sur l’aréole et on aspire en plaçant un clou d’arrêt à la distance voulue sur le piston , fonction de l’aspiration voulue ….
Mes tétons se sont ainsi révélés ainsi plus sensibles qu’ils ne l’étaient auparavant : plus longs et plus durs aussi .
Quand je suis seul, je les masse avec les doigts, la paume ou le dos de la main , petites griffes délicates avec les ongles , alternant avec des pincements entre deux doigts et je promène aussi dessus , surtout sur les cotés, le vibro de ma compagne ….Plus efficace sur les tétons que sur le frein du gland .Avec ces caresses ma verge se gonfle et commence à balancer un peu , mais je ne vais jamais en solo à l’orgasme . Bon le vibro a peut-être des fréquences insuffisantes , étant plus dédié à des jouissances vaginales , avec des fréquences plus basses ???

Alors que les caresses de ma compagne sur ces tétons me font vraiment approcher très près de l’orgasme , bander meme davantage que la pression de sa bouche sur la hampe excepté la pointe de sa langue sur le frein quand meme … Et en amazone Si elle continue à les caresser et triturer meme très fort à l’orgasme, mon plaisir en est augmenté de façon très importante …. Besoin de domination ? Sans doute, bien qu’elle se limite au coït ….

Je pense que la sensibilité des tétons est venue remplacer celle du tractus génital , amoindrie par les opérations d’adénome et les problèmes vertébraux .
Ma compagne en était interloquée au départ et ne voulait pas , considérant que c’était plutôt féminin ( d’ailleurs elle n’admet pas l’aneros ou les godes anaux pour moi ) Les siens sont beaucoup moins sensibles d’après ses dires , sauf après un orgasme où on peut , tant que son clitoris est encore trop sensible , continuer par leurs caresses .

Il y a donc bien une liaison entre poitrine et sexe , qu’on soit H ou F ! Si des calés en anatomie-physiologie lisent ce post , comment expliquer qu’il y ait des nerfs sur la poitrine qui rejoigne le « tronc honteux » relié plus bas dans le bassin à la moelle épinière si je ne me trompe ????

Par ailleurs , en électro sexuelle, pour moi, la stimulation des tétons est essentielle pour l’orgasme , autant que celle du sexe …Mais c’est hors sujet ici , simplement pour placer la sensibilité de mes tétons à leur juste valeur .

J’ai commandé après avoir lu les messages d’hyménée le G Spot Métal Wand , moins cher que le Njoy pour tester un autre masseur prostatique que l’aneros qui ne me fait plus trop d’effet . Si c’est à cause de ma prostate trop charcutée, tant pis . Je posterai questions et observations sur le sujet dédié …

En tout cas je n’ai nulle honte de l’aspect féminin de ma sensibilité , qu’en pensent les lecteurs ???