#22131
Avatarnydor01
Participant

@Lucky
Bonjour,
Je réagis sur votre commentaire à propos des seins.
J’ai moi-même développé ces derniers mois une très grande sensibilité au niveau des mamelons, si bien que je peux parvenir à un orgasme des seins autonome.
Je peux également connecter mes sensations avec ma sphère génitale et plus particulièrement ma prostate. Comme vous, j’imagine que mes deux tétons sont deux clitoris, mais aussi, que mon anus et mon rectum représentent un vagin, et ma prostate, un point G. Cela m’est venu naturellement comme si le fait de caresser mes seins et de contracter mon périnée, en dehors de toute action et pensée en relation avec mon pénis, me faisait basculer dans une dimension féminine. L’association entre tétons et clitoris se fait maintenant quasi automatiquement, dès que je ferme les yeux. Si je lubrifie mes mamelons, l’identification est encore plus forte. J’ai l’impression que la distance entre mes tétons et ma prostate se réduit, et que tous les trois font partie d’un même espace, un même sexe. Il me semble que mon anus et mon rectum se dilatent et s’échauffe comme un vagin. Ma prostate réagit quasi simultanément avec mes tétons, et l’orgasme vient beaucoup plus vite.
Je pense qu’il ne faut pas occulter et même tirer profit de cette part féminine qui est en chacun de nous. L’accès au plaisir prostatique en est rendu plus facile.
À suivre…