#22377
AndranerosAndraneros
Modérateur

Je partage votre opinion de @aneveil

Mais le plaisir prostatique est très mystérieux, vraiment très subtil et ce ne sont généralement pas « les tirs de gros calibres », « la grosse artillerie » qui agissent le plus, au contraire, à tel point que mes plus beaux orgasmes je les obtiens en A-less.
Plutôt que du matériel, ne serait-il pas intéressant « d’investir » dans une écoute et des changements d’états intérieurs, un profond lâcher prise, un état ou l’on se trouve davantage connecté à soi même ou entre ses aspects Yin et Yang, féminins et masculin.

Les expériences d’orgasmes prostatiques sans aucune insertion de masseur montrent bien que l’état d’esprit est vraisemblablement plus important que le masseur. Ce dernier est cependant un formidable outil pédagogique pour que nous découvrions ce dont notre corps et notre cerveau sont capables si nous savons les actionner pour retrouver notre nature profonde au-delà des barrages construits par notre culture occidentale.

Bon cheminement @aneveil.