#22935
bzobzo
Participant

je ne pense pas que le sexe, en couple, en nombre plus élevé, mâle avec femelle, mâle avec mâle,
enfin toutes les combinaisons possibles,
affaiblisse de quelque façon que ce soit le plaisir prostatique

je pensais uniquement à la masturbation,
cependant je ne crois pas que ce soient ces quelques gouttes de sperme évacuées lors d’une branlette
qui diminuent les sensations, enfin c’est ma théorie,
par énergie sexuelle, j’entends des fluides plus subtils qui circulent dans les corps,
entre les corps dans le sexe on met en commun ces fluides subtils,
on dépense donc beaucoup de cette énergie mais on en reçoit aussi beaucoup,
voilà pourquoi, je crois que par rapport à l’activité de massage prostatique, le sexe n’affaiblit pas,
tout du contraire, comme vous le souligniez,

Je connais les plus belles sessions avec un Aneros au lendemain d’une relation sexuelle très épanouie avec ma compagne.

je dirai donc que quand on se masturbe, on dépense de l’énergie sexuelle mais on n’en reçoit pas en retour
et c’est pour cela que les sensations s’affaiblissent, non pour le sperme éjaculé

enfin, c’est juste une théorie à moi,
j’aurai bientôt l’occasion de le vérifier car effet inattendu du massage prostatique que je pratique depuis le début de l’année, celui-ci a fait renaître le désir du corps d’un autre ou d’une autre en moi, il m’a redonné l’envie d’aller vers les autres pour me cherche une compagne (ou un compagnon puisque je suis bisexuel), envie que j’avais perdu depuis longtemps et qui renaît en moi grâce au massage prostatique