#22989
bzobzo
Participant

courte séance ce soir, j’ai commencé trop tard, je dois aller travailler demain,
une vingtaine de minutes mais bien plaisante, j’ai eu un premier orgasme très rapidement, moins de trente secondes, ce qui même pour moi est particulièrement rapide, d’habitude il me faut au moins deux, trois minutes tout de même.
Courte séance mais bien intense, sans temps mort, 5,6 orgasmes, le meilleur, vers la fin, presque complètement assis, yeux ouverts, avec quelques contractions involontaires qui ont pimenté la jouissance.

je relis ce que j’ai écrit les jours passés, t je me rends compte qu’il est parfois difficile de rester objectif, de coller au plus près du sujet sans lyrisme excessif, de ne pas se laisser emporter par son enthousiasme, surtout que la plupart de mes messages , je les écris à chaud immédiatement après une séance


@Andraneros
concernant ce sujet qui t’intéresse , yeux ouverts, yeux fermés, il y a une différence nettement,
en essayant d’être le plus précis possible, je dirai que yeux fermés, le plaisir est évidemment beaucoup plus intériorisé, on sent beaucoup plus les différences variations, il y a plus de sensations subtiles, on sent aussi beaucoup plus arriver l’orgasme, c’est l’aspect que j’aime le plus dans mes moments paupières fermées, on sent la vague arriver de loin, vous soulever et vous emporter.
Yeux ouvert le plaisir est plus charnel, plus violent, plus extériorisé, avec de plus fortes variations, je vais bouger aussi beaucoup plus, les sensations sont plus fortes mais moins subtiles, moins diversifiées, par contre je sens moins l’orgasme arriver, il m’est arrivé plusieurs fois de me rendre compte que j’étais en train de jouir qu’après quelques secondes tant déjà le plaisir était puissant avant.
Est-ce que j’aime plus l’un que l’autre? C’est différent, je suis encore en apprentissage par rapport à cet aspect.
J’alterne moins souvent désormais, reste de longues minutes yeux ouverts ou yeux fermés pour me laisser m’installer dans les spécificités du plaisir que l’un ou que l’autre procure, je sens en tout cas tout un tas de possibilités, de sensations et de subtilités nouvelles que cette alternance laisse entrevoir une fois que ce sera bien maîtrisé