#23131
bzobzo
Participant

de toutes les façons cette approche très analytique, méticuleuse et attentive à tous les détails,
je ne peux que l’encourager, elle a été la mienne et elle l’est toujours d’ailleurs

il y a toute une technique, très personnelle, unique pour chacun, même si les grands principes restent les mêmes pour tous
et il faut donc la développer, tout en apprenant à lâcher les chevaux

trouver ses positions de prédilection, découvrir ses nombreuses variantes qui permettent de ne pas s’enfermer dans une routine qui tuera peu à peu les sensations,
trouver le masseur qui nous convient le mieux, très important cela, il faut savoir qu’un masseur loué par l’un, pourra n’avoir aucun effet avec un autre

la bonne technique de lubrification, moi par exemple je déteste lubrifier d’avance, je préfère retirer 3,4 fois le masseur et le ré-lubrifier à chaque fois

mais encore une fois , parallèlement à cette technique, il faut apprendre à écouter son instinct, apprendre à se lâcher, à se laisser aller, à laisser monter les forces en nous pour nous entraîner dans l’explosion du plaisir

il faut savoir qu’il n’y a pas de limite
au plaisir prostatique, donc patience, persévérance et récompense à la clef