#23164
AndranerosAndraneros
Modérateur

Continuez à utiliser votre expérience en sophrologie @christ0766 pour plonger dans la relaxation au début de vos sessions et pour améliorer la perception des sensations que procure votre masseur pendant celles-ci.

Vous avez bien compris qu’il ne faut pas attendre l’orgasme mais se mettre dans un état physique et un état d’esprit qui vont lui ouvrir la porte. En général avant de connaître l’orgasme on découvre des sensations de plaisirs, au début très légères et brèves, qui vont se répéter et s’intensifier session après session.

J’arrive à visualiser le mouvement de balancement de l’aneros dans la cavité où se trouve la prostate mais pas à le ressentir.
J’imagine avec une petite contraction volontaire en faisant tourner l’aneros dans cette endroit doucement, je cherche des points sensible et là j’avoue avoir eu des chatouilles sur un endroit précis, plus j’allais doucement et plus précis une certaine excitation et bien être s’est produit, mais est vite retombée, car je fais des comparaisons entre se qui doit être et ce que je ressent cela m’influence et donc plus rien.
Qu’ en pensez- vous?

Vous êtes au cœur de la bonne pratique @christ0766. Ce n’est plus qu’une question de patience, le temps que votre corps apprenne que ce que vous ressentez à ces moments sont les premières manifestations de vos futurs super O’s.

Bon cheminement @christ0766.