#23899
AndranerosAndraneros
Modérateur

Deuxième épisode (sur 4)
3. Apprenez à être reconnaissant et non avide. Cette idée est déjà répétée des douzaines de fois sur ce forum, mais c’est facile de l’oublier pendant une session, particulièrement quand arrivent les premières sensations. Vous concentrer sur le plaisir que vous ressentez au lieu de celui que vous attendez est utile pour plusieurs raisons. Concrètement, cela tourne votre attention sur le présent et vous aide à la fixer sur des sensations qui sont au tout début subtiles et nouvelles. Plus largement cela vous sort de l’habitude d’attendre l’intensification linéaire et le climax prévisible qui caractérisent la masturbation du pénis, ce qui pourrait vous conduire à la frustration, la reine des tue-l’orgasme.
4. Engagez vos sessions avec confiance
. Si nombreux sont les utilisateurs découragés à se convaincre eux-mêmes que leur anatomie est quelque peu unique et que par conséquent leur jouet ne leur convient pas. Comme les vagues de radiations continuent de s’étendre de Fukushima jusqu’au rivage de la Californie, je suis sûr qu’un jour un jeune homme gargantuesque va grandir et avoir envie de stimuler sa prostate, et il devra essuyer une larme de son cinquième œil parce que même le Prograsm ne sera pas assez grand pour atteindre sa glande, grosse comme une pomme, au fond de son rectum étonnamment vaste, mais je suis prêt à parier que ce n’est pas vous ; vous ne vous êtes pas simplement habitué à la stimulation de votre prostate. Du temps, de la patience et de l’exercice sont les réponses – Vous n’êtes pas l’exception radioactive.
5. Ne soyez pas prisonniers des astuces et des expériences des autres utilisateurs y compris des miennes. Tout d’abord toutes ces descriptions d’expériences plaisantes au point de détruire les matelas et de techniques à la limite de l’ésotérisme pour les atteindre conduiront à la frustration si vous les prenez trop sérieusement, et la frustration comme je l’ai dit ci-dessus, est le plus gros obstacle au plaisir. Ensuite, vous réussirez mieux si votre esprit est aussi vide que possible ; je place en tête de paragraphe et en italique tous ces conseils formulés avec des mots simples pour que ce ne soit pas distrayant de se les rappeler au milieu d’une session… (NdT : fin de paragraphe hors sujet)
Fin du deuxième épisode (à suivre)