#24071
AndranerosAndraneros
Modérateur

@louxxor le début de votre cheminement vers le super O’ me semble encore très récent. J’ai peur que vous ne l’ayez commencé en considérant qu’il se composerait de séquences automatiques, reproductibles et identiques chez tous les pratiquants du massage prostatique. En parcourant notre forum et d’autres consacrés au même sujet, vous pouvez constater que ce n’est pas le cas. Chacun est différent et doit accepter l’idée de suivre son propre cheminement, tantôt ressemblant à celui suivi par les autres, tantôt s’en écartant.

En lisant votre message il me paraît utile de préciser qu’il ny a :
1. ni lien direct entre l’activité du masseur et l’érection,
2. ni lien direct entre l’activité du masseur et l’écoulement de liquide séminal,
3. ni lien direct entre la masturbation et le plaisir prostatique.
Il me semble que vous devriez renoncer à juger la qualité de votre session sur des signes physiques, érection, écoulement ou autre, et plutôt vous attacher à l’aspect relaxation et relâchement, à centrer votre attention consciente sur vos sensations internes, qui au début peuvent être très légères et difficiles à reconnaître, à vous laisser aller. Les signes extérieurs du plaisir ne devraient pas être au centre de votre attention.

Votre cheminement se fera par l’amélioration de votre perception de sensations nouvelles, qui seront la base de votre nouveau plaisir. Oubliez votre érection, qui en vous liant à l’orgasme avec éjaculation ralentit ou bloque votre accès à la jouissance prostatique.

Avez-vous pu surmonter la gêne causée par la pression du bras périnéal de votre Helix ?

Bon cheminement @louxxor.