#24111
PeriPeri
Participant

Bienvenue Astro,

Merci de partager votre expérience. J’en profite pour saluer aussi Tatepro.
C’est la première fois que je me lance dans une forme de conseils. J’ai une petite pensée pour Andraneros, qui a probablement réservé ce beau weekend à la pêche à l’orgasme.

Tout d’abord, Astro, j’ai relevé que tu avais des difficultés à l’insertion du masseur lors de ta première fois mais parviens-tu maintenant à l’introduire complètement ?
Au début de mon cheminement et durant plusieurs mois, je ne parvenais pas à faire entrer le masseur complètement. J’étais tellement tendu, le masseur bloqué, la buté périnéale ne touchait pas ma peau. J’ai dû apprendre à respirer par le ventre pour arriver à me décrisper et parvenir à l’insertion complète. Tu peux donc imaginer que dans ces circonstances des contractions volontaires même légères sont de trop. D’où aussi mon attachement à la méthode du « ne rien faire ».
Si cela n’a pas ton cas et que tu arrives à te détendre, essayes peut être de te focaliser sur le masseur et les micro sensations qu’il procure avant de commencer les contractions légères. Essaye de varier leurs longueurs, leurs forces, essayes d’autres positions en prenant à chaque fois le temps de respirer calmement et de te focaliser sur les moindres variations du touché du masseur.
Comme l’a dit Tatepro sur son sujet, habituellement on ressent au début d’une séance, quant le masseur rencontre la prostate, une chatouille puis un frisson jusqu’à, a force de se plonger dans l’auto-érotisation et la détente, un plaisir qui irradie avec les montées d’excitations. Là, ça devient vraiment cool ! Soyez confiant, ça viendra vite avec un état d’esprit résolument positif.

Pour ma part, j’en suis à deux ans et un peu plus d’un mois de pratique et je dirais que j’ai gravi ces derniers jours la 47ème marche de la carte aux trésors. Dans mon cas, ce fut laborieux mais je reviens de loin. Malgré cela, le peu de sensations, les moindres étincelles de plaisirs n’ont fait que confirmer une intuition présente en moi : cette jouissance totale est à ma portée.

Bon cheminement !

PS : Pour accroître la sensibilité de la prostate et la montée de l’excitation, la caresse douce des tétons a des effets très positifs.