#24222
AndranerosAndraneros
Modérateur

@severus votre témoignage est passionnant, plus particulièrement le paragraphe « 3) Lâcher prise ». Il marque une évolution décisive. Quel chemin vous avez parcouru en cinq mois de pratique ! Je suis très heureux de lire à quel point vos sessions de massage prostatique sont devenues naturelles, à quel point votre application porte ses fruits.

Je pense que, comme d’autres avant vous, la principale difficulté qui vous reste à surmonter maintenant est de reconnaître le plaisir qui vous envahit comme la manifestation d’une nouvelle forme de jouissance orgasmique dont le ressenti n’a rien à voir avec celui de l’orgasme avec éjaculation. L’orgasme prostatique n’est pas localisé dans la zone pénienne. Il se répand dans tout le corps. Il n’est pas limité dans le temps par une courte succession de spasmes. Il n’apporte pas le soulagement de la période réfractaire. Le plaisir que vous connaissez, mais que vous ne vivez pas comme des orgasmes ce que traduit l’absence de ce mot dans votre témoignage, est pourtant la manifestation de vos nouveaux orgasmes prostatiques.

La prochaine étape de votre évolution sera de vivre ces moments pour ce qu’ils vous apportent, des orgasmes encore faibles que vous allez apprendre à reconnaître pour ce qu’ils sont, apprendre à accepter que peu à peu ils vous submergent. Votre application méthodique vous permet maintenant de maîtriser les aspects pratiques et techniques de vos sessions. Elle doit vous permettre d’être définitivement confiant dans votre capacité à vivre des orgasmes de plus en plus forts. Elle doit vous permettre maintenant d’oublier la technique au profit du lâcher prise, de vous abandonner pour vous laisser emporter par votre jouissance.

Pour reprendre votre conclusion, vous avez de magnifiques découvertes à faire. Cependant ce n’est pas dans l’effort mais dans l’acceptation de ce que votre corps est prêt à vous donner que vous les ferez.

Bon cheminement @severus.