#24503
bzobzo
Participant

arf, je me suis relu, c’est pas très compréhensible

il y a quelques minutes, j’ai comparé la taille et l’envergure de mon g-rider
avec celles du Vice et du Progasm
et j’ai été stupéfait de me rendre compte, que la longueur insérable du g-rider
était moindre en fait que celles des deux
et que sa tête bien moins massive que celle du Progasm
alors que plusieurs fois par le passé j’ai écrit que le g-rider est bien plus gros et plus long que ces deux-là.

cette impression trompeuse, je me rends compte maintenant, était si solidement ancrée dans ma tête
parce que le g-rider me donne cette sensation d’être tellement plus en contact avec ma prostate
que mes autres masseurs,
qu’il à une capacité de presser tellement plus de surface
quand je l’appuie contre la prostate

peut-être est-ce simplement parce que par rapport à ma morphologie,
il est juste parfait comme s’il avait été spécialement dessiné pour moi

il a ce délicieux et léger mouvement de basculement très progressif sur la surface de la prostate
quand je l’appuie contre, qui fait qu’il semble toucher plus de surface
et si je lui impulse en plus des petits mouvement latéraux ou de va et vient,
ou les deux à la fois car avec ces deux butées on peut vraiment le bouger comme on veut,
il semble caresser toute la surface accessible de la prostate

les autres masseurs me semblent fades à côté

je soupçonne fortement que ce délicat déplacement sur la surface de la prostate,
produit par un léger mouvement de bascule quand on vient appuyer le masseur du fait des formes de la tête
peu de contact statique donc, mais un appui instable qui produit un déplacement latéral,
est l’essence de l’argument promotionnel mis en avant par Aneros pour les nouveaux modèles de sa gamme Trident