#24545
Avatareveilletajoie
Participant

Bonjour Andraneros,
Samedi matin j’ai commencé ma relaxation allongé sur un matelas avec un coussin sous les fesses pour éviter la gêne de la poignée, et la partie plus active dans ma salle de bains donc debout… une position qui me va bien pour les mouvements du bassin et la liberté de caresse, mais j’admets que c’est fatigant
Qui plus est, ma vie familiale fait que je n’ai pas vraiment d’intimité hormis dans ma salle de bains, juste assez grande pour que je tienne allongé jambes repliées
Bref, sauf à revenir en douce à la maison au coeur de la journée quand personne n’y est j’aurai peu d’occasion de pratiquer « activement » en étant allongé, et je me contenterai d’une phase de prise de contact, réveil des chairs et détente, dans mon lit…
D’où mon action assez découpée finalement, avec une première phase de préchauffe à un moment de la journée et une autre plus active plus tard.

Pour le yoga, outre que ça m’aide à relâcher certains muscles grâce à la respiration, je trouve que ça colle bien avec la pratique de l’aneros comme une hygiène de vie, avec ses petits rituels de préparation, un certain état d’esprit assez neutre avant de commencer, pas de question de performance, et aussi le fait de faire un ensemble de mêmes gestes, avec pas toujours le même effet, suivant l’état du corps et du mental…

Bon, tout ça c’est aussi une vision un peu idéalisée… à certains moments je suis aussi dans la quête de performance, le côté compulsif et désordonné bien sûr. Mais j’ai une structure de pensée autour de tout ça qui tient assez bien les choses 🙂