#24589
bzobzo
Participant

J’espère arriver un jour au stade où tu en es, ce doit être merveilleux.

comme je l’ai écrit plus haut, cela ne s’est pas fait en un jour.
Il a fallu des mois avant que je commence à prendre conscience
de cette féminisation du corps durant la séance
et près d’un an pour arriver au résultat où j’en suis maintenant

certains sans doute pratique des années sans que rien de tout cela n’arrive,
je crois que cela tient beaucoup à la manière dont on pratique,
moi je bouge beaucoup, je suis très actif durant la séance,
une lutte amoureuse a toujours été dès le premier jour ma conception du massage prostatique
avec beaucoup de changement de postures, d’engagement physique et émotionnel

quelques conseils qui pourront peut-être t’aider à avancer dans cette voie:

– va à sa rencontre,
ne reste pas immobile comme un piquet durant la séance
avec juste un peu la zone des fesses bougeant comme on peut le voir sur tant de vidéos,
utilise les mains, bouge les hanches, engage tout ton corps avec passion et sans arrière-pensée dans cette quête
mais attention n’essaie pas d’imiter une femme avec tes gestes, avec tes mouvements,
simplement laisse-toi aller, laisse ton instinct parler,
laisse parler aussi bien ta fougue que ton envie de douceur, laisse parler toutes tes envies
sans en retenir aucune, ne pense à rien, que ton cerveau ne soit plus qu’un réceptacle,
une éponge s’imbibant de toutes les sensations qui affluent,
laisse les gestes se faire tout seuls,
tout cela va lui permettre de prendre progressivement sa place aux commandes de ton corps,
ne retiens pas tes gémissements, ne retiens pas tes cris, ne retiens rien,
laisse tout sortir, laisse-la monter et bouger ce corps à ta place

– mes positions préférées que je prends régulièrement des tas de fois durant une séance,
sont les positions assises.
Elles sont fatigantes car il faut être constamment en appui
pratiquement rien que sur les bras tendus sur les côtés ou en arrière de soi
pour dégager en partie l’espace sous les fesses pour pouvoir mouvoir le masseur.
Cependant ces postures sont extraordinaires à bien des égards,
aucune autre type de positions, couchés, sur les coudes, debout, etc, aucune,
approchent de près ou de loin, la sensation de pénétration des postures assises,
elles obligent aussi à bouger beaucoup le bassin, les fesses, pour mouvoir le masseur,
les angles de pression sur la prostate sont aussi à nulle autre pareil,
on se sent femme dans ces postures plus que dans n’importe quel type d’autre posture
on se sent divinement indécent,
essaie-les et tu comprendras rapidement ce que je veux dire par tout cela,
elles aident beaucoup à se décoincer, elles accélèrent le processus