#25039
AvatarVoyageur
Participant

Merci à tous les deux pour votre message. Je vais me donner le temps d’explorer, d’élargir les sensations. Mon idée est que tout ceci est un même corps, et qu’avec l’expérience il y aurait peut être moyen de rassembler toutes ces sensations en un immense orgasme interstellaire 🙂

Aujourd’hui séance étonnante. D’abord j’ai cru que ça n’allait pas fonctionner. Après une heure de plaisirs divers et variés, pas d’orgasme majeur. Je n’étais pas loin d’arrêter quand c’est venu, et là !!!!! Non seulement j’ai eu, mais plusieurs orgasmes. Et pas des moindres. J’ai vraiment pu les calmer, les faire revenir. Enfin… je ne sais plus trop ce que je maîtrisais ou pas. Mais j’ai eu l’impression de me baiser. Je crois que c’est bzo qui parle de ça quelque part. D’être à l’extérieur et à l’intérieur. Et j’ai obtenu cette sensation. L’impression de rentrer mon sexe en moi et de me prendre. C’était ouf. Et ça a duré… je sais pas trop en fait. Entre 15 et 30 minutes ?

A la fin, alors que je me calmais tout en restant excité, j’ai pris le risque de toucher mon sexe puisque de toute façon j’allais arrêter, et j’ai réussi à ne pas perturber les sensations de la prostate et à faire interagir les deux. En serrant mon sexe pourtant presque mou je déclenchais des contractions internes. Sans doute ai-je pu faire ça parce que j’étais suffisamment excité. Et c’est vrai qu’une heure plus tard alors que j’écris ces lignes mon corps ne s’est pas encore calmé, et que je suis shooté aux hormones.

Vraiment, quel voyage ce plaisir de la prostate.
J’ai une question suite à ma séance d’aujourd’hui qui a été longue à démarrer. Combien vous faut il de temps en général, maintenant que vous avez de l’expérience, pour atteindre ces orgasmes puissants ?

Bonne journée à tous