#25429
bzobzo
Participant

ben, je ne renie rien de ce que j’ai écrit,
ce n’est d’ailleurs pas contradictoire avec ce que j’affirme à présent, il me semble

ce que j’ai pu constater,
c’est qu’il existe un type d’orgasme qui est ressenti dans tout le corps,
contrairement à l’orgasme plus « habituel » qui se ressent dans la zone du bassin,
j’ai fait l’association de ce type d’orgasme moins courant avec le terme « super O »
car il me paraissait correspondre

cela n’enlève rien à ce que j’ai pu écrire,
les gens se focalisent trop dessus, c’est un plus, la cerise sur la gâteau
mais on peut avoir d’excellentes séances sans,
il faudrait faire comme s’il n’existait pas, l’oublier,
comme cela la surprise serait toujours à son maximum
quand il nous emporte sur sa vague

c’est le fruit de la persévérance, de l’obstination durant la séance, d’un bon état d’esprit
et que toute une autre série de paramètres soient remplis,
pas de fatigue, en pleine forme, énergie sexuelle à son maximum, beaucoup de temps devant soi, beaucoup d’envie,
technique de massage au point, bon niveau dans l’art de la jouissance prostatique,
capacité de total abandon et de relâchement, avec ses instincts aux commandes,
je crois personnellement qu’on peut parvenir à le reproduire régulièrement dans ces conditions