#25815
Avatareveilletajoie
Participant

Merci pour ces partages parallèles ! Après avoir eu l’impression d’avoir « trouvé le truc » avec le do nothing, je me retrouve complètement égaré.
Mes dernières séances ne me donnent que très peu de sensations sous la ceinture, j’ai l’impression que ma prostate hiberne dans sa caverne…
Pour autant je découvre de nouvelles choses dans l’art de caresser mes tétons. Je les sens de plus en plus réceptifs, prêts à se gorger de sang au moindre signe. Ce matin je les ai massés avec une lenteur terriblement sensuelle pendant un long moment. L’excitation est à son comble: souffle saccadé, tremblements dans tout le corps… j’ai passé un cap supplémentaire même si l’exces d’excitation me coupe du plaisir
Ça fait sans doute partie du rewiring, et c’est déroutant: dès que je trouve un chemin de plaisir, il ne m’y mène plus lorsque je l’emprunte à nouveau… je me perds puis trouve autre chose et cetera