• Ce sujet contient 74 réponses, 10 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par AndranerosAndraneros, le il y a 10 mois.
20 sujets de 21 à 40 (sur un total de 75)
  • Auteur
    Articles
  • #25384
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    Votre « discussion profonde avec (votre) épouse » a-t-elle mis au jour une telle divergence entre vous que vous ayez été contraint de dormir »dans une chambre à part » ? J’espère sincèrement que votre isolement nocturne n’est pas la conséquence d’un conflit et qu’au contraire votre discussion profonde soit porteuse d’une évolution très favorable de votre relation avec votre femme.

    j’ai découvert cette idée que tout homme possède en lui une déesse intérieure, Shakti, qui est énergie pure, et qui s’enroule autour du chakra racine (périnée).
    Ça devient donc un peu mystique… mais j’ai décidé d’accueillir ce fourmillement qui durait depuis 48h comme l’expression de cette déesse intérieure.
    Et nous avons fait l’amour une bonne partie de la nuit. Une de ces nuits torrides que j’ai connu quand j’etais jeune amant, ou sexe, tendresse, sommeil et mots d’amour s’entremêlent sans arrêt. C’était étonnant de personnifier cette pulsation de plaisir mais ça m’a comblé, physiquement et émotionnellement.
    Et puis, imaginer quelqu’un d’autre, irréel, qui vous fait l’amour de tout son être, ça aide vraiment à s’abandonner aux sensations et mouvements complètement involontaires.
    Je n’ai pas eu d’orgasme mais j’ai connu de longs moments si bons et beaux que je crois que même cette idée me semble futile. Mon cœur a été comblé de tendresse, d’acceptation et d’affection.

    Les orgasmes prostatiques peuvent produire des effets très différents des orgasmes traditionnels avec stimulation du pénis, éjaculation, satisfaction et fin du désir. Pourquoi ne pas accepter que votre jouissance ressentie avec tant d’intensité,si longuement et si souvent pendant votre nuit soit la nouvelle expression de vos orgasmes, ou une des nouvelles formes que prendront vos orgasmes ?

    Bon cheminement @whattimeislove.

    #25492
    Avatareveilletajoie
    Participant

    Merci andraneros pour vos conseils et votre attention. Nous avons eu quelques discussions importantes dans notre couple, les frontières se redéfinissent et d’anciens systèmes qui ne fonctionnaient plus sont en train de mourir… pour l’instant on débroussaille, ensuite on reconstruira.
    J’ai eu encore deux ou trois belles sessions, mon corps était vraiment en éveil et en attente de la caresse du masseur, et depuis plus rien.
    Panne sèche, les piles à plat.
    Comme si tout était endormi.
    Je le vis de manière étonnamment sereine, je me dis que c’est une étape de plus, et que les choses reviendront quand ce sera le moment.
    Je suis par ailleurs en plein préparatif d’un blog à venir qui parlera de la sexualité masculine comme chemin d’eveil … je vous en ferai part quand ça sera mur

    #25692
    Avatareveilletajoie
    Participant

    L’energie est revenue!
    J’ai testé le peridise ce week-end et je découvre que malgré sa tête qui semblait plutôt axée sur la prostate cette dernière est assez peu stimulée.
    En revanche la zone anale apprécie beaucoup les mouvements de va et vient légers des deux petites boules.
    Pour l’instant je trouve ce plaisir beaucoup plus proche du plaisir pénien: le décollage est beaucoup plus rapide mais le plaisir est plus localisé et reste dans la zone du plancher pelvien.
    C’etait très agréable mais j’ai l’impression que mon plaisir ultérieur avec l’aneros a été parasité par cette excitation anale: plus moyen de faire monter le plaisir vers le haut du corps. Du coup beaucoup d’excitation (souffle court, corps qui prend le contrôle) mais un plaisir qui reste un peu contenu, assourdi.
    Je vais expérimenter un peu plus, peut être en commençant avec l’aneros et en finissant avec le peridise…
    En tout cas bon point pour la butée très discrète de ce dernier qui gêne beaucoup moins mes mouvements que la poignée de l’helix (qui m’evoque bien malgré moi le premier épisode de south park et la situation inconfortable d’eric Cartman)

    #25694
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    C’est bien que l’énergie soit revenue. Vous pouvez reprendre la route du plaisir prostatique sans perdre de temps.

    Les Peridise sont vendus par High Island Health, la société à l’origine des Aneros, sous le nom de Peristal comme masseurs anaux destinés au traitement des hémorrhoïdes, à la différence des autres modèles (PS New, PS X et 950 dont les deux premiers sont vendus sous les noms commerciaux de MGX et Helix dans la gamme Aneros) présentés comme masseurs prostatiques.

    Ce sont les utilisateurs, comme vous, qui constatent que, malgré un dessin et des volumes très différents, les premiers peuvent apporter des plaisirs de même nature que les seconds. C’est à mon avis un point très positif pour votre cheminement que d’être aussi sensible que vous nous le dites au massage des Peridise (vous ne nous avez pas dit si vous aviez utilisé le plus gros ou le plus fin des deux).

    L’expérimentation va vous permettre d’amplifier votre sensibilité avec des stimulations différentes qui pourtant vont vous conduire à la même jouissance. Bon cheminement @whattimeislove.

    #25700
    JieffeJieffe
    Participant

    Content pout toi WTIL.
    Il semblerait qu’il y ait des hauts et des bas, en particulier lorsque l’on débute. Je viens de connaître un creux, sur deux ou trois séances, et celle d’hier à été plutôt fructueuse. Ça ne veut pas dire que la prochaine le sera, j’en suis conscient, mais il faut garder la foi. Comme toi, je n’ai pas réussi à faire monter le plaisir, et comme tu le dis bien, je l’ai senti contenu, assourdi. Je reprends tes mots parce qu’ils traduisent bien ce que j’ai ressenti. En revanche, je ne peux pas accuser les peridise, je n’en ai pas 🙂
    Il faut que nous nous soutenions, à plusieurs nous seront plus forts, et nous y arriverons! 🙂

    Bon cheminement WTIL

    #25702
    Avatareveilletajoie
    Participant

    Merci Jieffe pour ce partage.
    J’arrive à prendre ces séances « sans » de manière de plus en plus positive: c’est simplement un signe, un reflet d’un état de stress trop important chez moi… et je ne peux qu’accueillir mon besoin de me détendre et de prendre du temps pour moi.
    Mieux, je réalise que la fatigue n’impacte pas autant mes sessions que mon état d’esprit général – et tout ça m’incite à faire attention à ce ras le bol global que je peux ressentir régulièrement en ce moment.
    Le corps ne ment pas, et c’est un excellent indicateur quand il faut changer les choses !
    Pour revenir sur les peridise, je réalise que l’expression que j’ai utilisée, « faire monter le plaisir » est à double sens et mérite explication:
    Je ne parlais pas d’une montée en intensité mais plutôt d’une diffusion des vagues de plaisir vers le haut du corps (nombril, poitrine, cœur, gorge) montée que je peux ressentir avec le plaisir prostatique, sans doute plus intérieur, mais pas avec le plaisir purement anal que procure le peridise, plaisir qui reste coincé dans la zone stimulée.
    Je m’exerce beaucoup à visualiser le plaisir qui pour moi monte depuis la prostate et le périnée comme de petits éclairs à l’interieur de mon corps (comme ces globes qui font des éclairs quand on approche la main…) et ça m’aide à ressentir mieux les choses.
    Enfin, pour répondre à cette jolie phrase d’encouragement « nous y arriverons » je dirais même « nous y sommes » ! Le plaisir est dans le désir, comme le dit joliment Jacques Ferber, et pas dans la satisfaction de ce dernier 🙂
    Je serai peut être un jour un pilote de chasse aguerri comme bzo… ou pas… mais aujourd’hui j’adore ces expérimentations, ces séances qui diffèrent complètement d’une fois à l’autre, ces questions, témoignages et échanges 🙂
    J’ai hâte d’avoir fini mes premiers articles pour mettre en ligne mon blog, et vous partager plus en détail comment ces expériences et recherches autour du plaisir font pour moi partie intégrante d’un chemin de vie !

    #25703
    JieffeJieffe
    Participant

    En ce qui me concerne, j’arrive à prendre les séances « sans » sans trop d’inquiétude et avec un certain détachement et comme toi, je me dis qu’elles sont le reflet de mon état d’esprit et/ ou de mon état physique du moment. Mais je me suis aperçu que le doute commence à s’installer dès lors qu’elles se succèdent et deviennent un peu trop nombreuses. Le manque d’expérience en est la cause. Lorsque j’aurais vécu plusieurs fois ces hauts et ces bas, je suppose que je ne serais plus inquiet.

    Le corps ne ment pas, et c’est un excellent indicateur quand il faut changer les choses !

    Oui, il faut même faire attention. Certains sont même persuadés que c’est dans des moments comme cela que nous déclenchons des maladies. J’ai pu moi même constater certaines coïncidences troublantes.

    Je ne parlais pas d’une montée en intensité mais plutôt d’une diffusion des vagues de plaisir vers le haut du corps (nombril, poitrine, cœur, gorge)

    Je l’avais surtout pris dans ce sens, et un peu dans l’autre. Il reste prisonnier du bas ventre, derrière le pubis, et ne parvient pas à se diffuser. Mais je pense que les deux vont de pair. En se diffusant, il augmente en intensité. Enfin c’est ce que je ressens. Je suis moins sensible que toi et suis à peu près incapable de déterminer de quelle façon il se diffuse, mais ce dont je suis certain, c’est qu’il part de quelque part dans le bas ventre, sous le haut du pubis, et se propage, mais je ne sais comment. Je dirais dans tout le corps.
    C’est à mon sens ce qui fait qu’il est déroutant, en particulier pour nous les hommes et nos mauvaises habitudes 🙂

    Enfin, pour répondre à cette jolie phrase d’encouragement « nous y arriverons » je dirais même « nous y sommes »

    Nous y arriverons… à le developper et à le faire grandir!!! 🙂

    mais aujourd’hui j’adore ces expérimentations, ces séances qui diffèrent complètement d’une fois à l’autre, ces questions, témoignages et échanges

    Idem. J’y pensais ce matin en décrivant ma dernière excursion dans mon journal. J’ai l’impression d’avoir franchi une étape, une petite marche, et je me disais que j’étais content finalement que ça n’aille pas trop vite. Chaque petite marche, chaque petite étape est une grande satisfaction. J’aime cette découverte. Il me faut reconnaître si je veux être tout à fait honnête que comme je l’ai dit précédemment, j’aime moins lorsque les séances ‘pauvres’ s’éternisent. Mais quand je serai pleinement rassuré sur le caractère temporaire de ces creux, je pense que je pourrai les accepter plus sereinement.

    J’ai hâte d’avoir fini mes premiers articles pour mettre en ligne mon blog, et vous partager plus en détail comment ces expériences et recherches autour du plaisir font pour moi partie intégrante d’un chemin de vie !

    J’ai également hâte de voir ça. Chez moi aussi ça fait partie d’un chemin de vie qui s’inscrit dans un projet plus vaste, mais qui en est un pilier.

    #25815
    Avatareveilletajoie
    Participant

    Merci pour ces partages parallèles ! Après avoir eu l’impression d’avoir « trouvé le truc » avec le do nothing, je me retrouve complètement égaré.
    Mes dernières séances ne me donnent que très peu de sensations sous la ceinture, j’ai l’impression que ma prostate hiberne dans sa caverne…
    Pour autant je découvre de nouvelles choses dans l’art de caresser mes tétons. Je les sens de plus en plus réceptifs, prêts à se gorger de sang au moindre signe. Ce matin je les ai massés avec une lenteur terriblement sensuelle pendant un long moment. L’excitation est à son comble: souffle saccadé, tremblements dans tout le corps… j’ai passé un cap supplémentaire même si l’exces d’excitation me coupe du plaisir
    Ça fait sans doute partie du rewiring, et c’est déroutant: dès que je trouve un chemin de plaisir, il ne m’y mène plus lorsque je l’emprunte à nouveau… je me perds puis trouve autre chose et cetera

    #25828
    JieffeJieffe
    Participant

    Bonjour WTIL,

    J’ai également essayé le do nothing, et en suis revenu. Ce qu’il faut bien intégrer, c’est qu’une ‘méthode’ qui fonctionne un jour ne fonctionne plus le lendemain, mais re-fonctionne le sur lendemain, et il faut faire des essais. Tout ce qui te passe par la tête, et surtout tout ce dont tu as envie. Il me semble que lorsque une envie nous prend, sans que l’on sache vraiment pourquoi, c’est qu’elle est initiée par notre cerveau, peut-être notre inconscient, et que c’est ce qu’il nous faut faire à l’instant présent, parce que c’est ce qui va fonctionner.
    Et puis ce n’est pas la première fois que tu as une période creuse, qui précède une période enchanteresse. Ça aussi il ne faut pas le perdre de vue. Je pense que c’est d’autant plus vrai en période d’apprentissage, mais également pour les personnes plus expérimentées. Il suffit pour s’en convaincre de lire le journal de bzo, en particulier ce matin.
    Tu sembles d’autre part avoir quelques soucis dans ta vie, ce n’est pas propice au relâchement ni à la mobilisation de l’esprit que demande cette pratique, plus cérébrale finalement que physique.
    Tu devrais donc aujourd’hui essayer quelques contractions. IL te faut trouver avec quelle intensité et quelle fréquence tu les réaliseras.
    Je pense que ces chemins que nous empruntons et qui ne nous mènes nulle part pour le moment sont autant de balises que nous posons pour l’avenir. Je pense aujourd’hui que cet apprentissage, s’il n’est pas payant immédiatement, le sera dans l’avenir.

    #25876
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    @wahttimeislove nous dit le 30 janvier :

    Ça fait sans doute partie du rewiring, et c’est déroutant: dès que je trouve un chemin de plaisir, il ne m’y mène plus lorsque je l’emprunte à nouveau… je me perds puis trouve autre chose et cetera

    Cette question est évidemment très introspective.
    Est-ce que vous l’empruntez à nouveau en attendant le même résultat ou est-ce que vous l’empruntez à nouveau pour recréer les conditions propices à l’obtention du même résultat ? Le premier terme de l’alternative peut vous conduire à une forme de blocage. Le second ne garantit pas le succès mais vous permet de mieux percevoir la naissance de vos sensations ou de rester ouvert à des sensations différentes. Dans les deux cas vous améliorez la prise en charge de cette nouvelle voie de plaisir ce qui ne peut que faciliter la suite de votre cheminement.

    Bon cheminement @whattimeislove.

    #25899
    JieffeJieffe
    Participant

    Est-ce que vous l’empruntez à nouveau en attendant le même résultat ou est-ce que vous l’empruntez à nouveau pour recréer les conditions propices à l’obtention du même résultat ?

    C’est un peu ce que j’ai voulu dire sans parvenir à le formuler correctement. C’est un conseil que tu m’as donné il y a peu, et qui me semble très important. Il prend de plus en plus d’importance dans mon esprit.

    #25921
    Avatareveilletajoie
    Participant

    Est-ce que vous l’empruntez à nouveau en attendant le même résultat ou est-ce que vous l’empruntez à nouveau pour recréer les conditions propices à l’obtention du même résultat ?

    Voilà une excellente question. J’essaie de retrouver simplement une connexion avec les sensations de ma prostate, qu’il s’agisse de chaleur, de fourmillements ou autre…
    Et ces derniers temps je n’y trouve plus beaucoup de choses. La faute à un état de fatigue et de stress très élevé en ce moment.
    J’ai pris ma journée aujourd’hui pour récupérer, et j’ai fait une longue session de deux heures, dans des conditions idéales: soleil magnifique dehors, du temps devant moi, pas de contrainte particulière… hormis ma grande fatigue et mon envie de souffler un grand coup
    C’était bon de prendre un temps de qualité pour moi, avec du temps pour me préparer… j’ai fait quelques sessions un peu trop « à l’arrache » sur l’hygiène, la lubrification etc… et ça ne m’avait pas réussi.
    Aujourd’hui j’ai essayé de rester le plus focalisé possible : un seul masseur pour toute la session (mon helix), stimulations visuelles et même tactiles limitées le plus possible. C’est un jeu progressif de contractions-décontraction en phase avec mon souffle qui m’a permis de faire renaître quelques petites étincelles pendant une minute ou deux.
    Ouf, ma prostate ne s’était pas envolée !
    Ceci mis à part, l’édifice est resté d’une grande fragilité, un petit mouvement de travers et tout est retombé. L’excitation, le désir et la tension étaient là, mais l’ouverture pas du tout… C’est très en phase avec mon rythme de vie du moment où je suis à 100% dans la réaction à tous mes paramètres extérieurs (travail, famille, petits soucis techniques…) et où je ne prends plus le temps de me poser.
    J’ai fini ma session en me masturbant, je voulais juste arriver au point avant l’éjaculation, quand le liquide séminal commence à perler… mais ma session de deux heures a du activer des choses de ce côté car le liquide est sorti de manière beaucoup plus abondante que d’habitude… j’ai été surpris et n’ai pu me retenir.
    Bon, c’était rigolo mais ça reste un peu gadget… à moins d’être acteur porno, je ne suis pas sûr que doubler mon volume d’éjaculation puisse me servir à quelque chose.
    La frustration du moment est retombée, je savoure cette journée de soleil, je me pose, et je peaufine mon premier article de blog, pour lequel j’ai voulu faire deux infographies comparant les mécanismes du plaisir pénien et du plaisir prostatique: quel boulot !!
    Ce sera bientôt en ligne, si les modérateurs sont d’accord je vous donnerai l’adresse de ce blog (non commercial et simplement axé sur le partage)

    #25945
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    C’était bon de prendre un temps de qualité pour moi, avec du temps pour me préparer… j’ai fait quelques sessions un peu trop « à l’arrache » sur l’hygiène, la lubrification etc… et ça ne m’avait pas réussi…
    C’est un jeu progressif de contractions-décontraction en phase avec mon souffle qui m’a permis de faire renaître quelques petites étincelles pendant une minute ou deux.
    Ouf, ma prostate ne s’était pas envolée !

    A la différence de l’orgasme classique, pour beaucoup d’entre nous, le plaisir prostatique n’est pas automatique. Il demande plus de temps, plus de méthode, plus de concentration. Vous avez su assembler ces trois éléments pour ranimer la flamme.

    J’ai fini ma session en me masturbant, je voulais juste arriver au point avant l’éjaculation, quand le liquide séminal commence à perler… mais ma session de deux heures a du activer des choses de ce côté car le liquide est sorti de manière beaucoup plus abondante que d’habitude… j’ai été surpris et n’ai pu me retenir.
    Bon, c’était rigolo mais ça reste un peu gadget… à moins d’être acteur porno, je ne suis pas sûr que doubler mon volume d’éjaculation puisse me servir à quelque chose.

    Cette conclusion illustre la qualité de votre session. Vous avez bien massé votre prostate et les glandes alentour. Si cette quantité inattendue vous a apporté une satisfaction instinctive, vous n’avez aucune raison de la bouder.

    Bon courage pour votre projet d’écriture et bon cheminement @whattimeislove.

    #26047
    Avatareveilletajoie
    Participant

    Ça y est mon premier article est en ligne ! Il me reste à peaufiner la mise en page, les légendes des images et les liens (notamment vers nouveaux plaisirs, que je mentionne)
    Si vous êtes curieux, il est sur mon prototype de blog: eveilletajoie.fr
    (J’espere ne pas enfreindre les règles du forum en mettant l’adresse du blog, dites-moi si ça coince)
    Je l’ai soumis à quelques amis, je n’ai pas d’experience en création web donc je vais peaufiner l’interface du site peu à peu. Pour l’instant je suis déjà fier d’avoir osé mettre en ligne ce premier texte. N’hesitez pas a me faire part de vos remarques pour que j’améliore tout ça.

    Sinon côté corps ma prostate hiberne dans sa caverne. Je suis pour ma part beaucoup plus repose depuis que mes nuits redeviennent complètes.
    Et j’explore avec grand plaisir la zone de mes tétons, ainsi que la peau de mes bourses qui est un réceptacle incroyable de petites sensations… décollage garanti avec ma pomme de douche 🙂

    Je vous souhaite bien du plaisir à tous !

    #26233
    Avatareveilletajoie
    Participant

    Bonjour à tous
    J’ai retrouvé mon mojo ! Mes sensations et mon désir « dans la chair » reviennent peu à peu.
    J’ai mis de côté les longues séances avec aneros et tout le tralala pour mettre en place des moments plus courts de caresses sensuelles où mes différentes zones érogènes deviennent de plus en plus sensibles (tétons, bourses, partie externe de l’anus), et mes caresses deviennent de plus en plus intuitives.
    Je m’offre de belles montées de plaisir sans éjaculation ni orgasme, et c’est rassurant – l’énergie sexuelle reste présente au long de la journée, et je peux me contenter d’un gros quart d’heure dans ma douche.
    Jeudi j’avais pris un moment très agréable pour moi le matin, et l’après midi je devais bosser à la maison avec des échéances urgentes, mais l’envie était trop forte. J’ai fait une séance d’un quart d’heure avec mon peridise (gros modèle) qui a ramené des sensations internes encourageantes.
    Depuis, je continue les caresses régulières sans masseur, pour me mettre en énergie avant la journée. Une séance écourtée ce matin avec mon helix… plus grand chose. Je me demande si mon évolution personnelle ne me rend pas incompatible avec ce masseur en particulier. Je vais progresser avec les peridise pour voir, et j’attends avec impatience le colis de bzo pour varier les plaisirs 🙂
    Belles découvertes à tous !

    #26241
    JieffeJieffe
    Participant

    Bonjour WTIL,

    Je m’aperçois que j’ai été voir ton blog et que je ne t’ai pas laissé de message à son sujet. Et bien je dirais que c’est un bon début. Je n’ai pas de remarque particulière sur la forme, que je trouve très sympa, rien à dire. C’est clair, bien écrit, les illustrations belles et parlantes.
    Une chose toute fois que je ne comprends pas sur la page d’accueil, c’est la rubrique ‘Une section de page d’accueil’? Je ne comprends pas ce que cela signifie?
    Évidemment je n’ai pas appris grand chose puisque suivant ton cheminement ici, mais je compte bien y retourner. J’espère aussi intégrer cette pratique dans une démarche plutôt de développement personnel que spirituelle, je pense, quoique… Il n’y a pas pour le moment chez moi d’idée de divin. Mais je pense que cette pratique peut nous rendre meilleur. À voir. Il me semble que nous ne pouvons aider (aimer) notre prochain que si nous sommes bien nous mêmes, et cet accomplissement sexuel peut à mon sens y participer.
    As tu un schéma directeur pour amender ton blog. Sais tu dores et déjà ce vers quoi tu vas te diriger?
    Et puis voilà, j’ai laissé un petit message.

    Content que tu es retrouvé ton mojo (Got my mojo working… )

    Je me demande si mon évolution personnelle ne me rend pas incompatible avec ce masseur en particulier.

    Que veux tu dire?

    #26245
    Avatareveilletajoie
    Participant

    Merci pour tes retours !
    Pour l’évolution personnelle, je ne sais pas trop… je constate juste que l’helix avait super bien marché au début, et que depuis un mois je n’ai pas de sensations avec… et que le peridise semble mieux fonctionner. la réflexion de bzo comme quoi il est bon de tester différents masseurs pour voir lequel fonctionne le mieux fait son chemin chez moi…
    côté ligne directrice, elle est assez claire:
    j’ai envie de faire un blog accessible pour les hommes comme moi, donc assez peu extravertis et expérimentés sexuellement,

    de jeter un pont entre deux mondes qui me semblent un peu inaccessibles pour un humain lambda comme moi:
    – tous ceux qui sont à l’aise avec leur sexualité et leurs pratiques, dans une recherche majoritairement physique du plaisir (sans vouloir être péjoratif bien entendu… en tout cas la majorité du message que je perçois de ces personnes, c’est une aisance très claire avec le corps) – entre autre les libertins, les testeurs de sextoys etc…
    – tous ceux qui ont une quête du plaisir plus spirituelle (mais parfois complétement perchée): tantra, tao, méditatifs de tous genre

    l’aneros a été pour moi une clé, qui m’a fait évoluer conjointement sur les deux plans
    je vais donc parler aussi explicitement que possible d’outils et de pratiques physiques, mais aussi d’émotions et de spiritualité, et de relations humaines, puisque mes découvertes récentes se placent dans une situation de couple où il y a quelques noeuds au niveau de la sexualité – et que je pense que quelques pratiques personnelles mêlant sexe, sensualité et spiritualité, peuvent m’aider dans ma vie relationnelle et affective, et à terme avoir des impacts positifs sur mon couple

    au programme des articles à venir (faisons un peu de teasing)

    – la découverte du plaisir par stimulation des tétons pour un homme: un article aussi exhaustif que possible sur les nombreuses manières de se faire du bien via cette double zone érogène + quelques réflexions sur le masculin, le féminin, et la virilité « à l’ancienne »
    – les vices et vertus de la pornographie et de la sexualité qui y est majoritairement dépeinte
    – le sexe anal: pourquoi c’est intéressant à titre philosophique pour un homme d’expérimenter d’être pénétré (pratique en solo avec un sextoy)? les différentes choses qu’on peut en comprendre et interpréter sur son propre corps, le rapport à l’hygiène, l’ouverture à notre propre ressenti plutôt qu’à l’envie de passer en force. les sensations que peut ressentir notre compagne et peut-être une évolution dans notre manière d’être en elle. tuto un peu détaillé pour explorer le plus sainement possible (pour le corps et l’esprit) cette partie de notre anatomie
    – l’aneros: une clé vers le plaisir. pourquoi je recommande à chacun de mes amis d’en acheter un, pourquoi c’est plus qu’un sextoy. quelques conseils parallèles à la lecture du traité. détails sur les hauts et bas de l’expérience, les effets connexes émotionnels
    – des passages à vide dans le couple. quelques constats sur la baisse d’activité sexuelle dans le couple, les motifs psychologiques et physiologiques. des manières d’aborder la question et de responsabiliser chacun par rapport à son propre plaisir. comment les phases de passage à vide peuvent aussi être mises à profit par celui qui reste actif pour expérimenter de son côté, de soi à soi…

    voilà le programme. je découvre que c’est un très gros boulot de rédiger et mettre en page des articles de blog qui soient détaillés tout en restant attractifs et lisibles pour la plupart, les illustrer etc… (mon premier article m’a demandé une dizaine d’heures de taf) + apprendre à mettre en forme un site web qui marche bien

    je vous ferai signe quand j’aurai mis en ligne quelques articles de plus… pour l’instant le site est un peu vide et il reste des pages parasites que wordpress met en place automatiquement à titre d’exemple

    en tout cas merci jieffe pour ton retour !

    #26256
    filoufilou
    Participant

    Bonjour WTIL, comment faire pour consulter votre blog svp? Merci

    #26257
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    Bonjour @filou.Je suis heureux de voir que vous suivez toujours ce qui se passe sur le site.
    Pour répondre à votre question :
    eveilletajoie.fr
    Bon cheminement @filou.

    #26298
    Avatareveilletajoie
    Participant

    Bonjour à tous
    Premier retour à chaud sur une séance découverte avec les fun factory duke et stronic zwei.
    J’avais tout mon temps pour cette séance, j’ai pris le temps de préparer mon lubrifiant avec 1 part d’huile de lin pour 3 d’huile de coco fondue, et ça se présente plutôt bien avec un produit qui reste huileux et pas solide, donc facile à utiliser
    J’ai commencé par un long massage sensuel, comme j’ai rarement le temps d’en faire, puis mise en place des masseurs: peridise, puis helix, puis duke et enfin stronic.
    Sans faire trop de détails, et pour parler principalement de mes nouveaux jouets (merci à mon généreux bienfaiteur)
    – le peridise reste fidèle à lui-même: subtil, très confortable à utiliser, et de bonnes sensations, j’en suis vraiment ravi
    – l’hélix me boude en ce moment. j’ai vraiment connu de très beaux débuts avec lui, mais depuis un mois et demi, plus grand chose. Et puis sa poignée et sa butée ont tendance à régulièrement tourner (jusqu’à un demi tour complet parfois), ce qui le rend inefficace, me déconcentre… bref, je le réserverai pour des séances très immobiles, sur le dos avec un coussin sous les reins ou sur le flanc, sans doute ce qui est le plus pertinent
    – le duke : le contact du silicone est super doux, ce qui rend la caresse très agréable. il est super flexible, ce qu’on ne perçoit pas forcément sur les photos, et le passage du coude entre la fiche rectale et le point qui appuie sur la prostate se fait très bien. Les dimensions sont juste bonnes pour sentir une présence imposante sans gêner ni blesser. Les vibrations sont puissantes et il y a deux modes de vibrations irrégulières qui sont vraiment intéressants. La butée périnéale est très confortable, bref, c’est un jouet qui m’inspire de bonnes choses à découvrir – à creuser quant à une utilisation sans vibreur pour voir comment il réagit aux contractions de mes muscles
    – et enfin le stronic: très gros jouet, même sur sa première partie il y a un peu de travail de souplesse pour l’accepter pleinement… pour la deuxième boule elle est effectivement pour l’instant inutilisable pour moi. Le gros point fort de ce masseur, ce sont ses modes de vibration qui massent d’avant en arrière, avec beaucoup de puissance, et surtout quelques patterns de vibrations qui montent en puissance où font des a-coups… rien que de tenir le stronic dans la main et d’allumer les vibrations est vraiment excitant. En revanche sa taille est effectivement pénalisante, d’autant plus que, encore plus qu’un aneros, il a besoin d’avoir la place de bouger pour pouvoir faire son oeuvre correctement. Moi je me suis retrouvé avec un jouet dont la première partie était un peu coincée en moi, et c’est finalement l’extérieur qui bougeait plus que l’intérieur. Néanmoins, le poids de l’engin et la puissance du moteur font que, rien que comme ça, mon bassin et mes cuisses se faisaient gentiment secouer.
    Bref, je rejoins complétement l’avis d’Adam sur le sujet: ce serait un jouet excellent si son diamètre le rendait plus accessible. Pour l’instant je vais y aller mollo, et je note aussi qu’il est utilisable en externe pour masser puissamment d’autres parties du corps

    Bref, séance un peu fofolle ce matin. Comme un gourmand devant un buffet de desserts, j’ai goûté à tout, et je me suis sans doute un peu saturé. J’avais envie de jouer le jeu du testeur, j’en retire que pour mes séances de plaisir, rien ne vaut de se focaliser sur un jouer ou deux.

    Mes meilleures sensations restent celles du début de séance, où je n’étais pas accaparé par la logistique des jouets et le choix du mode de vibration.
    Et mon meilleur jouet reste mes mains. J’ai vraiment pris le temps de me faire de longues caresses très très lentes sur tout le corps, et c’est ce qui m’a fait le plus décoller aujourd’hui.
    Bon weekend à tous !

20 sujets de 21 à 40 (sur un total de 75)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.