#25956
AndranerosAndraneros
Modérateur

@severus je vous disais le 27 octobre dernier :

Je pense que, comme d’autres avant vous, la principale difficulté qui vous reste à surmonter maintenant est de reconnaître le plaisir qui vous envahit comme la manifestation d’une nouvelle forme de jouissance orgasmique dont le ressenti n’a rien à voir avec celui de l’orgasme avec éjaculation…
La prochaine étape de votre évolution sera de vivre ces moments pour ce qu’ils vous apportent, des orgasmes encore faibles que vous allez apprendre à reconnaître pour ce qu’ils sont, apprendre à accepter que peu à peu ils vous submergent.

Vous nous dites maintenant :

J’ai réellement l’impression que ces sensations se rapprochent d’une sorte d’orgasme féminin, plus diffus, plus large, d’un spectre moins précis.

Je suis vraiment très heureux de lire enfin le mot orgasme dans votre témoignage. Votre persévérance méthodique continue de vous apporter les récompenses que vous méritez. Bravo !
La présence régulière des contractions involontaires des muscles à l’origine des mouvements du masseur est une première étape majeure du cheminement. Percevoir les vagues de plaisir induites par le mouvement du masseur comme la manifestation de vos nouveaux orgasmes est la seconde étape majeure. Vous semblez bien l’avoir atteinte. C’est magnifique.

Je me suis largement libéré d’une attention unique sur mon sexe et j’essaye d’étendre ma perception.

Cet état d’esprit est essentiel. Vous êtes bien engagé dans la phase suivante de votre cheminement.

Je me permets deux petits retours en arrière sur des sujets importants que vous avez abordés :
• Comment évolue l’attention que votre femme porte à votre cheminement et à ses effets à la suite de tant de progrès ? Elle semblait extrêmement bienveillante lors de vos début.
• Votre méthode de lubrification est-elle toujours celle que vous aviez adoptée au mois d’août dernier ? Vous utilisiez un mélange beurre de karité et huile de coco en suppositoires.
J’espère que vous reviendrez vite nous présenter vos nouveaux progrès. Bon cheminement @severus.