#26230
AvatarHelixir4
Participant

Merci à tous les deux pour ces retours.
Ce qui revient souvent est l’emprise de la fatigue sur nos soirées. Il est alors plus simple de se caler devant une série mais de mon côté cela ne me comble pas.
Elle considère que notre couple est un lieu de réconfort et d’apaisement en oubliant de l’entretenir. Pourtant ayant elle aussi subit une séparation avec une sexualité qui ne fonctionnait plus nos savons l’importance que cela a.
Nos premières années nous en parlions en se disant qu’il faudrait se réserver des soirées de grande tendresse. Aujourd’hui cela semble un discour lointain.
J’ai trouvé la sexologue pas assez fun. Elle nous a pas aidé à mettre en place des petits jeux où rituels pour sortir d’une période de disette. Du coup nous soufflons le chaud et froid.
Ma femme sait que je fais une séance d’aneros sans venir y participer pour le moment. Je la force pas du tout.
À bientôt.