#26265
JieffeJieffe
Participant

Ce que tu décris bzo m’emmène quelques réflexions, le massage prostatique nous révèlerait à nous même?
Il semblerait que chacun trouve son bonheur dans des pratiques tellement différentes, et qui pourtant partent d’un même point. Si l’on compare à ce que décrit Andraneros, vous êtes tous deux aux antipodes, et pourtant chacun de vous est comblé.
Je me souviens avoir connu un petit orgasme que je décrirais si j’avais à le faire de Calm Seas O’ et qui m’a comblé, que j’ai adoré. Un moment de bonheur, de sérénité et de plénitude.
Certains ont besoin de calme et de tendresse tandis que d’autre de plus de violence.
Ce qui apparaît être une évidence, qui ne semble être finalement que le reflet d’une sexualité plus classique, telle que peuvent la connaître la majorité, soulève tout de même à mon sens une difficulté, celle d’ aider et de guider les débutants. Chacun devant faire son propre chemin, ses propres recherches et ses propres expériences.
Il devient alors très difficile de conseiller quiconque…..
Enfin, c’est ma réflexion du matin suite à la lecture de ton témoignage.
Et si peut-être le seul conseil que l’on pouvait donner à un débutant était de libérer son esprit, que le physique suivrait?