#26289
AndranerosAndraneros
Modérateur

Elle n’aspire pas du tout au tantrisme. Elle dit que je cherche une sexualité spirituelle un peu mystique.

Oubliez ces références lors de vos discussions si elles ne font pas partie de son système de pensée. Cela ne vous oblige pas à y renoncer. Il sera temps d’en rediscuter plus tard quand la situation aura évolué.

La base à partir de laquelle vous pourrez construire une nouvelle relation est que chacun prenne conscience et accepte que l’autre soit différent, c’est à dire :
• constate la différence,
• comprenne que les besoins de l’autre peuvent être différents,
• comprenne que ce n’est pas une trahison,
• soit persuadé que l’attachement pour l’autre est toujours bien présent.
Cette discussion peut être difficile dans la mesure où elle constate une forme d’impasse dans votre relation et vous oblige à reconnaître des besoins non satisfaits, des absences de désir et éventuellement des blocages Mais vous ne pouvez pas l’éviter si vous ne voulez pas rester dans les non-dit destructeurs.

L’étape suivante est d’établir ou de rétablir le dialogue sur vos relations physiques dans le domaine de la tendresse, du réconfort et du plaisir. La masturbation est une des clés qui ouvre la porte du plaisir sexuel.

Si votre femme a perdu le chemin de l’orgasme vous pouvez lui proposer un ou des jouets qui l’aideront, seule peut-être dans un premier temps, à le retrouver. Sur ce point un stimulateur clitoridien du type Womanizer offre, selon mon expérience, tous les avantages
• elle peut l’utiliser en masturbation solitaire à l’abri de toute pression,
• son utilisation est plutôt naturelle sans aucune pénétration,
• Il est discret, facile à ranger, facile à sortir, facile à utiliser,
• ces modèles sont terriblement efficaces.
Ce peut-être tout autre jouet selon son choix, si elle a une préférence.

En parallèle vous avez vos sessions de massage prostatique. Ensuite tout est question de patience et de confiance comme dis @jieffe

Si tu l’aimes, sois patient,

Bon cheminement à vous deux @helixir4.