#26378
JieffeJieffe
Participant

Je réalise aujourd’hui, après vous avoir lu, qu’en m’évertuant à respecter les 15 à 20 minutes « syndicales » de respiration abdominale je tuais à leur naissance des vagues de plaisir qui ne demandaient qu’à se développer quelques minutes après l’insertion du masseur.

Et bien, je me dirigerais plutôt vers ça également. Et lorsque je me détends après une longue journée de travail et de soucis, et bien je m’endors bien souvent 🙂
Je pense que la relaxation de l’esprit est importante, mais ça ne veut pas dire pour moi aujourd’hui relâchement musculaire, ne penser à rien…etc, mais surtout une évasion, sortir de son contexte quotidien, de ses soucis et tracas, et de se rendre disponible à accueillir le plaisir, et se concentrer sur ses sensations.
Enfin, je commence juste à explorer cette piste.