#26520
bzobzo
Participant

Depuis mon cheminement m’ayant ouvert les sensations autogènes je vais dans un club gay. Avant je n’aurais jamais osé. Si je peux m’aimer moi avec moi, en moi, pourquoi cela ne pourrait-il pas m’arriver avec un autre bien réel ? Aucune hésitation.

je tenais aussi à rajouter que je trouve remarquable cette aisance ,
ce total manque d’inhibition avec lesquels tu as osé accomplir ce pas.

Personnellement j’ai eu quelques expériences bisexuelles par le passé
mais c’était il y a longtemps
et si je continue de temps à autre à être traversé de fantasmes
du genre, sucer un sexe d’homme ou en prendre un dans le fondement,
je me vois mal entrer dans un club gay et m’y adonner aux jeux sexuels comme cela

ceci dit, c’est sans doute aussi parce que c’est pas cela que je recherche,
pas ce type de rencontre et pas dans ce genre de lieu,
je me vois plutôt avoir à nouveau des rencontres bisexuelles
avec des gens avec lesquels j’aurai sympathisé avant
puis on va chez l’un ou chez l’autre
et on fait une petite partouze bisexuelle