#26556
matou8313matou8313
Participant

@ romano83700 ,
Moi aussi je m’étais inscrit sur un éventuel atelier prostatique dans le sud-est lorsque le sujet avait été envisagé il y a quelque temps , mais il n ‘y a eu que 3 réponses positives . J’avais suivi il y a longtemps le forum de Nathalie sur Piment Rose et lui avait d’ailleurs acheté un aneros MGX au temps où leur vente n’était pas si courante sur le Net ….Je suis varois moi aussi et je serais très intéressé par un tel atelier, alors souhaitons que les habitants de Paca ( oui je n’admets pas le nouveau nom de la région et surtout le fait qu’on veuille nous l’imposer ! )
soient moins bloqués que les franciliens , ce que Nathalie Giraud prévoyait , et effectivement elle avait raison …. Alors souhaitons qu’en cas de future proposition sur le forum , il y ait plus de réponses positives ….

Quant à la sensibilité des tétons , j’ai souvenir d’un sujet développé par quelqu’un du forum NXPL , dont j’ai oublié le nom et qui à la suite d’une prostectatomie avait remplacé par des caresses des tétons celles de son sexe et ne pouvait plus bien sur jouir de sa prostate . Perso , après 2 opérations d’adénome je n’ai plus de sensations autour de la région et bien que je continue à faire des contractions des muscles PC pour les renforcer et gérer les muscles de la vessie, je n’arrive plus à faire pulser ma prostate , malgré un Hélix et des séances laborieuses . Mais je suis très sensibles des tétons : ma compagne les caresse, pince , fait rouler, étire pour m’exciter quand le besoin s’en fait sentir et ça marche aussi bien que des caresses du sexe , même mieux souvent . De plus je pratique l’electrostimulation sexuelle en solo et une voie de mon appareil relie toujours tétons et sexe ( gland par exemple ) , l’autre reliant la base du sexe + testicules au rectum ( donc passage du courant par la prostate ) C’est pour moi la stimulation la plus efficace , et l’effet de la 1° voie est aussi importante que la 2° . J’ai testé aussi la liaison entre tétons et rectum ( prostate) mais l’excitation en moindre et trop forte sur les tétons ,douloureuse, plus diffuse sur le rectum alors que si c’est le gland qui est relié aux tétons l’effet du courant est mieux réparti sur les deux . J’ai donc bien expérimenté une liaison nerveuse par le courant entre tétons et sexe . Pour celle entre prostate et tétons, c’est aussi vrai mais je serais curieux de connaitre au plan anatomique les nerfs qui relient tous ces organes, car les courants utilisés en estim sollicitent les nerfs , pas les muscles , car les courants dédiés aux muscles seraient douloureux sur les nerfs (voltage, intensité et fréquences différents)
J’ai aussi testé l’aspiration des tétons ( avec deux seringues bricolées et posées à l’envers autour, sans acheter les aspis récemment proposés, vive le bricolage ) pour les rendre plus sensibles et ça marche bien , gorgés de sang ils sont encore plus sensibles au courant ou aux caresses . Ils restent un peu plus proéminents mais pas très longtemps , peut-être faudrait-il pratiquer plus souvent ? Enfin , ils ont toujours été très sensibles , donc je ne sais si les aspirations ont développé leur sensibilité ou pas ….

Qui aurait sur le forum des connaissances anatomiques – physiologiques sur les nerfs de nos organes , surtout sexuels soit poitrine, sexe, fesses, cuisses et internes du rectum au vagin et verge-testicules ???