#26624
bzobzo
Participant

séance du soir, un premier quart d’heure délicieux
j’y allais tranquillement, au petit trot, rien ne pressait, je me retenais un peu
puis tel un musicien trouvant de nouveaux accords de plaisir
entre mes mains, ma prostate et les mouvements de mon corps,
les sensations ont commencé à changer et me suis trouvé à nouveau en territoire inconnu
rapidement je suis parti en vrille, le super O n’était plus très loin, je le sentais,
dans quelques instants, les spasmes, les tremblements allaient arriver,
puis la grosse vague, la muraille de plaisir allait sans doute enchaîner, emportant tout sur son passage,
mais un premier SMS arrive, je entends le petit signal
puis un second et enfin ce foutu téléphone se met à sonner,
suis bien obligé de répondre

ça m’a bien sûr coupé dans mon élan,
partie remise, je reprendrai cela demain,
dommage j’étais au bord du super O, quelle déveine, 5 mn de plus
et j’aurai eu mon vol plané dans la stratosphère