#26778
JieffeJieffe
Participant

Bonjour Helixir,

Je suis tout à fait d’accord avec le message d’Andraneros. Votre salut est à mon sens dans ces conseils. Il est sage à mon sens de les suivre à la lettre.
Ta femme dit être consciente de ne pas s’occuper assez de toi, elle le reconnaît donc, mais ne fais rien, ou tout au moins c’est ce qu’il apparaît, pour changer cette situation. C’est pour moi tout simplement qu’elle ne le peut pas, que c’est au dessus de ses forces, ou de sa volonté. Mais je pense que non seulement elle en est consciente, mais qu’en plus elle en souffre. Et tu ne peux rien pour elle, mis à part être présent, patient, sans la brusquer, et lui montrer toujours plus d’attachement.
C’est une situation somme toute assez courante, et que se passe t’il dans la majeure partie des cas? Monsieur prend une maîtresse. Et ça, les femmes le savent, veulent l’éviter, mais n’y parviennent que rarement.
Alors tu as pris un autre chemin, peut-être qui la culpabilise, pour le moment, mais qu’elle va préférer grandement à la solution que choisissent beaucoup d’hommes. Bien sûr il va y avoir un moment de flottement, celui que vous vivez actuellement. Les choses changent, vous êtes dans l’inconnu, et ça fait peur, surtout à elle. Mais nous savons, nous autres anérosiens, que cette pratique nous rapproche de nos femmes, de leur ressentis, de leur sensibilité…etc. Tout les témoignages le prouvent.
Il faut que tu conserves une grande confiance, que jamais tu ne chancelles. Il faut que tu sois un pilier, indéboulonnable. Maintenant elle sait, elle va observer ce qu’il se passe, et si elle s’aperçoit que cette nouvelle pratique te comble (ce qu’elle ne sait plus faire) et que dans le même temps elle te rapproche d’elle, elle va elle aussi être plus confiante. C’est cette confiance qui va lui permettre de se redécouvrir femme, et non plus mère et femme au foyer.
Mais ça va prendre un peu de temps, et ce temps il faut que tu te l’accordes. Je reste persuadé qu’après cet orage le ciel deviendra de nouveau bleu. Ça peut prendre plusieurs années.
Je t’ai dit que tu me rappelais moi à ton âge. Je ne savais pas tout ça, j’ai fait différemment, j’ai eu deux belles histoires d’amour, c’est vrai, qui se sont terminées et qui se terminent dans la douleur, et je reviens au point de départ. Sauf que ‘l’autre’ partie ne m’a pas attendu, c’est normal.
Ce serait à refaire, je ferais exactement ce que dit Andraneros.
Voilà, médites la dessus, mais la seule chose dont tu as besoin aujourd’hui, c’est de patiente. Tu as pour t’aider la pratique du plaisir prostatique, mais l’herbe n’est pas plus verte ailleurs, même si on peut le croire, et elle redeviendra plus verdoyante et florissante que jamais dans ton jardin pour peu que tu laisses un peu de temps.
Ce n’est que mon avis bien sûr.